Yvon Taillandier expose jusqu’au 1er novembre à l’Abbaye Saint-André à Villeneuve-Les-Avignon ©Loïc Legros

L’Abbaye Saint-André à Villeneuve-Les-Avignon vous invite à découvrir sa dernière exposition temporaire de la saison : « Atelier de curiosités », une rétrospective de l’oeuvre du plasticien Yvon Taillandier. Jusqu’au 1er novembre.

Si vous ne connaissez pas l’oeuvre d’Yvon Taillandier, allez vite la découvrir et délectez-vous de l’univers créatif, positif, coloré et peuplé d’une multitude de personnages évolutifs qui animent ses toiles. Si vous la connaissez, alors vous prendrez un grand plaisir à parcourir cette exposition, comme si vous étiez dans son atelier parisien.

DE L’ÉCRITURE À LA PEINTURE

Yvon Taillandier était à l’origine critique d’art. La moitié de sa carrière professionnelle, bien qu’il ait commencé à peindre assez jeune, fut consacrée à la critique et à l’écriture d’ouvrages sur l’histoire de l’art. Il a également animé de nombreuses conférences et effectué de nombreux voyages. Malgré une carrière bien remplie et très épanouissante, sa véritable nature finira par prendre le dessus, passé l’âge de quarante ans, dans les années 70. Ce besoin irrépressible de créer et de faire jaillir de son for intérieur son propre univers sera plus fort que tout et en naîtra un nombre incalculable d’oeuvres.

TOUT DOIT SERVIR, RIEN NE SE PERD

Cet amoureux de Fernand Léger et de Paul Cézanne n’est pas seulement un créateur qui s’exprime à travers la peinture et l’art singulier. Il est également un recycleur atypique. Rien n’échappe à son espiègle coup de pinceau : une valise lui paraît trop fade et mériterait bien un habillage peuplé de couleurs et de personnages. Boîtes de fromage, boîtes d’allumettes, couvertures de livres, meubles, rouleaux de papier toilette, vinyles, amphores, etc… rien ne lui échappe !

UN STYLE UNIQUE, UN UNIVERS SINGULIER

Les oeuvres d’Yvon Taillandier, principalement peintes à l’acrylique, mettent à la fois en scène des personnages en mouvement, de machines telles que des avions, des trains ou des voitures, et des galeries dans lesquelles tout son univers se déploie dans un élan de spontanéité, de fraîcheur et de positivisme. Le scénographe de cette exposition, Olivier Ortega d’Archi&Associés, a fait en sorte que le parcours du visiteur se fasse comme une immersion à l’intérieur des tableaux de l’artiste. La scénographie reconstitue également l’esprit de l’atelier parisien d’Yvon Taillandier, à savoir un univers foisonnant où tout support est sujet au coup de pinceau de l’artiste.

ÉVOLUTION, MODERNITÉ ET MOUVEMENT

Ses espiègles personnages, les multiples véhicules et l’ensemble des éléments systématiquement imbriqués les uns aux autres via des galeries, sortes de tunnels ou de routes, nous évoquent indéniablement les notions de connectivité et de flux de données. Un perpétuel mouvement anime l’ensemble de ses créations, reflétant sans doute l’énergie créatrice de son propre esprit que l’on devine animé par tant de vie et de désir de transmettre à autrui. L’univers d’Yvon Taillandier est résolument positif, énergique et éternellement jeune. Il donne envie d’aimer la vie et de l’embrasser, même dans les moments où tout ce qui nous entoure peut paraître désuet.

Exposition « Atelier de curiosités » d’Yvon Taillandier jusqu’au 1er novembre 2017
Abbaye Saint-André
Fort Saint-André
Rue Montée du Fort à Villeneuve-les-Avignon
Téléphone: +33 (0)4 90 25 55 95