Brice Albernhe, directeur artistique de Villeneuve en Scène ©Céline Zug

C’est à la Collégiale de Villeneuve-Les-Avignon que s’est tenue, ce lundi 22 mai, la présentation publique de
« Villeneuve en Scène ». Du 10 au 22 juillet, la petite ville gardoise, de l’autre côté du pont d’Avignon, s’animera grâce aux sons et aux couleurs du festival des théâtres en itinérance.

« Un espace et un temps rares en plein cœur du Festival d’Avignon » c’est la promesse de Villeneuve en Scène. Ce festival “en dehors des théâtres” offre une programmation variée comme l’a précisé Jean-Marc Roubaud, le maire de Villeneuve-les- Avignon et président du Grand Avignon, en introduction de la présentation publique ce 22 mai : « Villeneuve en Scène contribue largement à l’animation de la ville et du centre ancien. Le festival propose une programmation pour tous les publics. Cela ne veut pas dire qu’il est fait de tout et de rien, bien au contraire ! Au delà des écrits et des textes, il y a du cirque, de la musique, de la danse, des arts de rue … ». Un festival qui se distingue par sa vraie particularité d’accueillir des artistes qui ont envie de sortir du cadre d’un théâtre : « C’est un festival riche parce qu’il y a une multiplicité de formes, nous explique Brice Albernhe, que ce soit sous chapiteau, dans les camions théâtre, dans la rue ou dans les espaces patrimoniaux. Les artistes s’emparent comme cela de la ville pour venir au plus près des habitants et des spectateurs » poursuit le directeur artistique.
Du 10 au 22 juillet, 13 compagnies proposeront pas moins de 140 représentations ouvertes à tous, et parfois en entrée libre. C’est aussi un festival qui permet de recevoir de véritables troupes (musiciens, danseurs, acrobates … ) et des projets grands formats : « Ici, l’on peut accueillir des troupes de 10 à 20 artistes, qui proposent de grandes formes et des projets très innovants » se félicite Brice Albernhe. Le tout dans de très bonnes conditions d’accueil : « À Villeneuve en Scène, nous sommes loin de la course à la location et nous veillons à ce que les artistes soient bien et respectés . J’y tiens beaucoup ! » a insisté Jean-Marc Roubaud.

Formes et projets innovants

De nombreux procédés originaux et singuliers qui mêlent les disciplines vont donc se succéder pendant 13 jours à Villeneuve-Les-Avignon, tel que le théâtre d’image de la “Compagnie Lucamoros”. Un grand format monumental, une première dans le cadre de ce festival : « Moi, ce que j’aime, c’est quand on propose au public plusieurs portes d’entrées. Par exemple, il vient pour le théâtre et il va rencontrer de nouvelles techniques de l’image. C’est le cas pour cette grande forme « La Tortue de Gauguin », où sur un échafaudage de près de 8 mètres de haut, 6 peintres vont créer en direct un véritable théâtre visuel, de véritables tableaux qui évoluent au fur et à mesure du spectacle. C’est une vraie richesse pour parler du monde d’aujourd’hui avec inventivité et poésie » se réjouit le directeur artistique.

Festival « tranquille »

Vous l’aurez compris, Villeneuve en Scène permet une vraie multiplicité de langages et de formes “pour un discours inventif, généreux et d’une grande qualité ».
Ce slow festival, comme le nomme volontiers l’organisation, permet donc de respirer, de se pauser et surtout d’échanger avec les artistes et entre spectateurs, loin de la fournaise avignonnaise : « C’est un petit paradis privilégié. On aime à dire que c’est un festival doux. C’est facile d’y venir et d’y trouver une place où se garer. On est un peu à la fraîche, notamment dans l’environnement vert de la plaine de l’Abbaye. C’est l’occasion d’avoir du temps donné à soi et à la rencontre théâtrale, à la vie, à l’amour et à la parole artistique et au spectacle ! » conclut Brice Albernhe, le directeur artistique de Villeneuve en Scène.

Festival Villeneuve en Scène
Du 10 au 22 juillet 2017
Villeneuve-Les-Avignon
Tél : 04 32 75 15 95

Brice Albernhe, directeur artistique du Festival Villeneuve en Scène

interrogé au micro de BàC