Article écrit le 13 Avril 2017
Michel Chapoutier et Éric Rosaz, Inter-Rhône © Céline Zug

À l’occasion de la 9ème édition de Découvertes en Vallée du Rhône, qui réunissait 600 exposants au Palais des Papes et dans trois autres lieux (Tain l’Hermitage, Mauve et Ampuis), Michel Chapoutier et Eric Rosaz, respectivement président et délégué général d’Inter-Rhône, ont commenté à la presse internationale les chiffres clés de l’année 2016. Verdict : une année d’exception !

Il est beau, élégant, racé et revêt une cape d’une belle couleur rouge rubis, mais qui est donc ce super-héro qui survole les vignobles de la Vallée du Rhône ? C’est Super millésime ! Et oui, on peut désormais le clamer haut et fort, Michel Chapoutier le président d’Inter-Rhône et Eric Rosaz le délégué général, nous l’ont confirmé mardi en conférence de presse Découvertes en Vallée du Rhône, 2016 est qualifié de millésime parfait ! Il faut dire que les bonnes conditions climatiques « à faire rougir toutes les autres régions » ne sont pas étrangères à cette réussite. Les premières dégustations donnaient déjà le ton, avec une très belle intensité aromatique, une grande concentration et des couleurs soutenues. Les professionnels sont unanimes, et s’accordent à dire que c’est un millésime prodigieux qui est en train de se dessiner : « On est très embarrassé de vous le dire , 2015 et 2016 sont de très grands millésimes. Une revanche du sud sur le nord » s’amuse le président d’Inter-Rhône. La récolte a sensiblement augmenté en 2016 avec 3 063 816 hectolitres pour plus de 70 000 hectares de vignoble. La hausse concerne plus volontiers le rouge qui caracole en tête des récoltes avec 81 % de la production, suivent le rosé avec 13 % et le blanc 6 %. À propos de ce petit dernier, Michel Chapoutier a tenu à mettre en avant la qualité de notre vin blanc « d’une grande capacité de garde » ce qui n’est, selon lui, pas toujours le cas dans d’autres régions. Un blanc que le président d’Inter-Rhône, pronostique de plus en plus présent sur nos tables, car il est idéal pour les accords mets/vin. « Notre cuisine compte de moins en moins de plats en sauce, de viande, et se dirige vers une cuisine de fusion. La Vallée du Rhône a donc un gros travail sur ce potentiel de production ». Côté appellation, le Cairanne fait désormais parti des 28 appellations contrôlées de la Vallée du Rhône. Des appellations qui se portent bien. Alors que 33 % sont destinés au commerce de grande distribution en France, 33 % de la commercialisation de nos AOC vont vers l’export, dans 200 pays, notamment le Royaume-Uni, la Belgique et les États Unis. En guise d’exemple bien concret, sachez qu’une bouteille des AOC de la Vallée du Rhône est dégustée toutes les 12 secondes dans le monde !

Un vignoble de référence

Lors de cette présentation détaillée des chiffres clés 2016, Michel Chapoutier n’a eu de cesse de vanter les mérites des vins de la Vallée du Rhône, qui présentent donc de sacrés atouts. « Ici, nous bénéficions d’une zone sédimentaire calcaire intéressante qui permet de sortir du lot et de se différencier » rappelle fièrement Michel Chapoutier qui n’oublie pas de féliciter les vignerons pour leur  volonté de « premiumisation ». Outre le climat, “Ici, il y a du soleil toute l’année”, ce “territoire unique” possède aussi une grande richesse culturelle et patrimoniale qui attire chaque année 14 millions de touristes (Ardèche, Drôme, Gard, Vaucluse). A l’instar des vignerons qui multiplient les manifestations et événements autour de leurs vins, Inter-Rhône a décidé de s’inscrire dans cette dynamique d’œno-tourisme, en installant à Avignon le Carré du Palais (voir notre article du 31 mars 2017). Salon et école des vins, bistro, boutiques, pôle « grands ferments », démonstrations culinaires, et restaurant gastronomique éphémère avec chefs 2 ou 3 étoiles devraient ouvrir pour le Festival 2017. Un projet emblématique, selon Michel Chapoutier, pour célébrer un vin gourmand et de plaisir dans une région d’exception. Et c’est bien-sûr autour d’un verre que s’est terminée cette conférence de presse, tradition oblige !

Vignobles de la Vallée du Rhône – Chiffres clés 2016

2éme vignoble d’AOC français
3 063 816 hectolitres récoltés millésime 2016
70 365 hectares de vignoble
372 millions de bouteilles commercialisées
1,5 milliards d’euros de CA générés par les vins AOC
200 pays consommateurs
50 000 emplois générés (19 000 emplois directs)
40% des consommateurs de Côtes du Rhône sont des femmes