©Céline Zug
Depuis 7 ans, chaque saison, le Château de Vaudieu à Châteauneuf-du-Pape ouvre ses portes à une poignée de gourmets privilégiés, dans le cadre de ses Rencontres Gourmandes. A chacune des sessions, trois chefs sont en compétition, avec pour objectif ultime, de remporter en juin le trophée “Jeune chef de l’année”. L’occasion pour les convives de faire de belles découvertes gastronomiques et œnologiques.

Une fois par saison, le Château de Vaudieu à Chateauneuf-du-Pape, se pare de ses plus beaux atours pour accueillir une trentaine de convives triés sur le volet. Parmi eux des habitués, tel que l’ex footballeur Manu Amoros, mais aussi un VIP gourmand, différent à chaque numéro. Pour la 2ème session de cette septième édition, c’est Richard Kolinka le batteur des groupes Téléphone et Les Insus qui était à la table du jury. Le musicien nous a confié ne pas être tout à fait étranger ni au monde de la cuisine, ni à notre région, puisque son fils a ouvert « La Famille » un restaurant, place aux Herbes à Uzès.
« Le plaisir que ces gens donnent, c’est comme mon métier, nous livre Richard Kolinka. On a une chance incroyable, on donne du plaisir au gens ! » Et du plaisir, il en sera question tout au long de ce repas convivial. Car le propriétaire des lieux, le viticulteur Laurent Brechet et Dimitri Kuchenbrod, chargée de communication, ont à cœur d’organiser, toujours avec plus de soin, ces Rencontres Gourmandes, qui mêlent amour et accord des mets et des vins*. « On est enchanté d’avoir un niveau de qualité qui ne fait que monter, et le problème c’est qu’avec mon frère Julien, on est obligé d’augmenter la qualité de nos vins en même temps » déclare, très investi, Laurent Brechet. Pour ce concours de cuisine, chaque numéro met à l’honneur trois jeunes chefs. Pour eux, une seule contrainte : créer respectivement une entrée, un plat, un dessert, selon un tirage au sort, à partir d’un panier de saison imposé et marier les produits sans fausse note avec un vin lui aussi prescrit. Côté vin justement, c’est le charismatique Daniel Etienne Defaix qui était le vigneron invité. C’est avec son Chablis premier cru Vaillon 2003 (blanc), et l’entrée de Nicolas Jay des Fines Roches à Chateauneuf- du-Pape, à base de carottes des sables, coques, palourdes et tourteaux que les festivités ont commencé. Et même s’il était difficile de passer dernière ce vin qui était « splendide », Julien Brechet a relevé haut la main le défi. Son AOC Gigondas Domaine des Bosquets 2011 s’est imposé en maître et a flatté le palet des gourmets qui dégustaient l’échine de cochon aux panais et jus corsé de café. Un plat signé Robin Mayen du restaurant Le Diapason à Avignon. Tout comme son frère Laurent, Julien Brechet est un passionné, intarissable sur ses vins et sur leur savoir-faire : « Le domaine des Bosquets, c’est un vieux domaine familial. Depuis que je suis arrivé, j’ai voulu comprendre ce qui se passait, non plus dans l’optique de faire un super vin, mais dans celle de faire un vin plus identitaire (…) Nous avons vinifié séparément les 23 parcelles que nous avons au Bosquets, ce qui nous permis de voir qu’il y avait des parcelles qui avaient un équilibre naturel, « le lieu dit » et « la colline ». Avec Laurent, on aime bien la finesse et l’élégance, et nous avons une devise applicable dans le vin mais aussi dans la vie, il vaut mieux chercher l’équilibre que les extrêmes. »
Pour compléter ce tiercé “œnologique”, Laurent Brechet a présenté quant à lui un AOC Chateauneuf-du-Pape, Château de Vaudieu 2012, un assemblage de cépages, pour accompagner le crémeux chocolat émulsion passion et gelée d’épices de Yann Tanneau de Madam à Grenoble. Le vigneron n’a pas manqué pour l’occasion d’apporter à sa présentation une petite touche d’histoire. « La cuvée s’appelle le Val de Dieu, parce que c’est la petite vallée qui descend sur le côté du domaine. C’est d’ailleurs l’endroit historique du domaine qui a donné le nom à ce lieu dit et au château au 19ème siècle. » Ce vin fruité et très délicat a séduit le jury qui a attribué le premier prix du concours pour son accord mets et vin. Le chef grenoblois à été récompensé par le président du jury Yoann Conte, chef de La Maison Bleue à Annecy, et participera aux côtés de Mathieu Desmaret (vainqueur de la précédente rencontre) pour remporter le titre final de “Jeune chef de l’année”.

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Château de Vaudieu
501 Route de Courthézon, Châteauneuf du pape
Tél: + 33 (0)4.90.83.70.31

Domaine des Bosquets
Chemin des Bosquets, Gigondas
+33(0)4.90.65.80.45

Boîte à Culture a eu la chance de recueillir les impressions de Richard Kolinka, invité VIP des Rencontres Gourmandes de Vaudieu
Montage : Fabien Grare