©DR

Depuis le mois de juin dernier, le village vauclusien de Suzette compte une nouvelle star : sa cabine téléphonique, ou plutôt sa bibliocabine !

C’est après avoir vu un documentaire sur les cabines téléphoniques transformées en bibliothèque, que la maire de Suzette, Patricia Olivero, a lancé le projet. “Orange s’est occupée de démonter le combiné et nous du débranchement électrique” explique Patricia Olivero. “Il a fallu réparer un peu le toit qui fuyait pour pouvoir la mettre en service”. Un aménagement qui n’a pas coûté grand chose au village et à ses 129 administrés. L’agent technique s’est occupé de la peinture, les enfants de la décoration et un habitant a offert et installé les étagères.

Environ 80 livres sont à la disposition des lecteurs et ce, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, puisque la bibliocabine est en libre accès. Les utilisateurs sont invités à amener un livre pour un ouvrage emprunté. Depuis l’installation de ce nouveau service public, le village de Suzette a même eu une surprise: “On a reçu deux gros courriers de Paris avec une douzaine de livres à l’intérieur et avec écrit bravo !” se réjouit le maire.

Un beau projet qui pourrait peut-être intéresser d’autres villes ou villages, qui ont jusqu’à fin 2017 pour démanteler leurs cabines téléphoniques.

Patricia Olivero, le maire de Suzette interrogée au micro de BàC