Professeur Henri Joyeux : “Les produits de la ruche au secours de notre santé ?” samedi 21 octobre à 15h30 à Sorgues ©DR

Dans le cadre de l’édition 2017 de sa Fête de la Science dédiée aux abeilles, le Pôle Culturel Camille Claudel de Sorgues accueille le célèbre chirurgien cancérologue Henri Joyeux. Le professeur viendra parler des bienfaits du miel, des pollens, de la gelée royale, ou encore de la propolis, samedi 21 octobre à 15h30. Rencontre.

Le professeur Henri Joyeux n’est pas qu’un homme de sciences, c’est aussi un homme de convictions. Le chirurgien-cancérologue dénonce fermement l’usage des nouveaux vaccins DT Polio, ce qui lui a valu une radiation de l’ordre des médecins en 2016. Ses conférences affichent souvent complet, mais ce 21 octobre, c’est pour défendre les abeilles et parler de leurs bienfaits sur l’homme, qu’Henri Joyeux sera à la médiathèque de Sorgues. Il nous a accordé un entretien qui donne le ton de cette rencontre avec le public.

“Je suis Joyeux 24/24”

BàC : Vous allez faire une conférence non pas autour de votre métier de cancérologue mais autour des abeilles, pourquoi ?

Professeur Henri Joyeux : “Parce qu’on me l’a demandé ! Plus sérieusement, j’ai écrit un livre sur le sujet et les énormes bienfaits de cette petite bête indispensable à la survie de l’homme depuis la nuit des temps. Elles font des merveilles pour l’humanité et on ne semble pas s’en rendre compte. Le miel est le meilleur des sucres, la propolis est une merveille anti-virale, antiseptique et tant d’autres choses encore dont il ne faut pas se priver”.

BàC : Cette sensibilisation est-elle nécessaire ?

PHJ : “Il y a une prise de conscience autour des produits de la nature et leurs bienfaits sur la santé. Je ne dis pas qu’il ne faut pas prendre de médicaments, je dis qu’il faut en prendre moins. La nature fabrique tout ce qui nous est nécessaire, tout est à portée de main, seul les lobbys pharmaceutiques nous font croire le contraire”.

BàC : Vous êtes toujours du côté des êtres en danger ?

PHJ : “Plus que jamais même ! Il faut protéger nos abeilles et notre planète, c’est même intimement lié. Je vois des situations terribles dans les hôpitaux, le cancer est de plus en plus agressif et le manque de respect pour notre environnement en est la cause principale”.

BàC : La vaccination à outrance est aussi l’un de vos combats

PHJ : “Là encore je ne suis pas contre la vaccination, je suis contre l’aluminium que contient ce terrible vaccin DT Polio qui vient de sortir. Inoculer onze maladies à un nouveau-né, c’est le tuer. J’ai des soutiens spontanés comme le professeur Montagné qui ne dit pas autre chose, ou Isabelle Adjani qui argumente elle aussi fort bien, sans parler des nombreux anonymes qui signent ma pétition. Je ne peux pas être le seul à avoir tort”.

BàC : En 2016, on vous signifiait votre radiation de l’ordre des médecins, qu’en est-il à ce jour ?

PHJ : “Je ne suis pas radié vu que je n’ai toujours pas été entendu par une commission. Ils ont tellement la trouille qu’ils préfèrent laisser traîner pour ne pas se désavouer vu qu’ils n’ont rien à me reprocher”.

BàC : Quel regard portez-vous sur la science ?

PHJ : “À la fois c’est passionnant et inquiétant. La science c’est la robotique, le numérique, l’assistance à la vie … mais c’est illusoire de croire que le corps va résister au temps. Sans sentiments, les organes de l’homme ne servent à rien. Je me méfie des égarements de la science”.

BàC : Que conseilleriez-vous à un jeune médecin qui s’installe ?

PHJ : “De fuir la ville, de s’installer à la campagne avec une épouse qui soit aussi une soignante, de faire de beaux enfants et d’être proche des gens. De faire son métier avec humanité tout simplement. Mais ça c’est mon côté “Je suis Joyeux 24/24″ !”.


Les produits de la ruche au secours de notre santé ?
Conférence Professeur Henri Joyeux
Samedi 21 octobre à 15h30
Pôle culturel Camille Claudel
285 avenue d’Avignon, Sorgues

Adultes et Ados à partir de 12 ans
Tarif :  5 €
Billetterie à l’accueil du Pôle
Renseignements : 04 86 19 90 90