©DR

Une nouvelle salle dédiée à “Sandro Botticelli et son atelier” vient d’être inaugurée au musée du Petit Palais, en même temps que le nouveau pôle muséal “Avignon Musées”. Pour l’occasion, tous les musées municipaux sont gratuits jusqu’au 17 avril.

Le pôle muséal “Avignon Musées” a pour ambition « de créer une synergie entre les musées Calvet, Lapidaire, Petit Palais, Requien et Palais du Roure avec une cohérence de programmation » explique Cécile Helle, maire d’Avignon. D’ici la fin de l’année, une billetterie commune sera mise en place. « L’objectif est aussi d’attirer dans les musées les touristes qui viennent à Avignon et se cantonnent aux classiques Palais des Papes et Pont St Bénézet » ajoute le maire. En effet, alors que le Palais des Papes attire chaque année 600 000 visiteurs, seulement 90 000 d’entre-eux ont poussé la porte de l’un des cinq musées du pôle en 2016.

1,3 millions d’œuvres dans les cinq musées

Une nouvelle plaquette diffusée sur les sites touristiques propose toute la programmation des différents établissements avec un agenda semestriel mais aussi un descriptif des collections. En tout, ces cinq musées municipaux comptent 1,3 millions d’œuvres : objets préhistoriques, sculpture gréco-romaine, art médiéval, peintures de la renaissance italienne, impressionnisme, art moderne …
Pour l’inauguration d'”Avignon Musées”, une nouvelle salle a été dévoilée au musée du Petit Palais. Elle est dédiée à “Sandro Botticelli et son atelier”. Jean-Luc Martinez, le président-directeur du musée du Louvre était d’ailleurs présent pour cette inauguration, et ce n’est pas un hasard. Puisque que le musée du Louvre a concédé deux nouveaux dons au Petit Palais : “la Vénus aux trois putti” de Botticelli et un panneau représentant le saint Jean-Baptiste, qui permet au Petit Palais de reconstituer un triptyque autour d’une gracieuse Annonciation de Giovanni di Tommasino Crivelli. Le panneau central faisait partie d’un dépôt de peintures italiennes du Louvre au Petit Palais, pour son ouverture. L’autre volet a été acheté par la galerie parisienne Sarti en 2006 et confié au Louvre pour Avignon.

Le Louvre et Avignon, une histoire d’amour qui dure

Déjà au XIXe siècle, le Louvre offrait des œuvres au musée Lapidaire. En 1976, le plus grand musée d’art français déposait pour l’ouverture du musée du Petit Palais 321 œuvres de la collection Campana, qui comptait 400 tableaux de primitifs italiens : « Avec l’idée de créer ici, à Avignon, un pôle d’excellence pour la première renaissance italienne, explique le président-directeur du Louvre, Jean-Luc Martinez. Tout simplement en raison de l’histoire même de l’Avignon des papes. (…) C’est un lieu de rencontre entre les peintres italiens venus à la cour des papes d’Avignon et qui ont ensuite travaillé pour d’autres domaines. C’est en France avec la collection du musée du Louvre, le seul endroit où l’on peut avoir une vision de ce qu’a été la peinture italienne des XIIIe et XIVe siècle ».

Les musées municipaux gratuits du 10 au 17 avril
Du 10 au 17 avril, les cinq musées du pôle muséal, Calvet, Lapidaire, Petit Palais, Requien et Palais du Roure, sont gratuits. Pour les détenteurs du Pass Culture (- 26 ans), l’entrée est gratuite toute l’année. Enfin, pour tous les Avignonnais, l’entrée est libre tous les dimanches de septembre à juin.

Pour plus d’infos, direction Avignon.fr