©

Après Paris, Nice et Mougins, la Handifashion a fait escale à l’Alpilium de Saint Rémy de Provence ce samedi 15 octobre. Plus d’une heure de défilé et de show grandioses, où les créateurs de mode du Sud ont pu dévoiler leur travail. Après cette initiative, le handicap ne sera plus perçu de la même façon.

La HandiFashion, un défilé digne des plus grandes maisons de couture est passé par l’Alpilium, ce samedi soir. L’événement a été initié il y a 5 ans par Corinne Tonarelli, journaliste et consultante en école de mode. Pour la réussite de cette première édition à Saint-Rémy de Provence, elle a pu compter sur la collaboration de l’entreprise de cosmétique Végétalement Provence, et sur le soutien de la municipalité et des associations locales qui travaillent autour du handicap. La marraine de cette édition n’était autre que Lucie Lucas, l’héroïne de la série «Clem». Egalement mannequin, la comédienne a joué la maîtresse de cérémonie devant un parterre de personnalités, dont Miss Provence et quelques élus.

Un défilé qui fait du bien

Pour la petite histoire, Corinne Tonarelli entend un jour ses étudiantes dire qu’elles aimeraient « un défilé de mode qui fait du bien ». Parallèlement, elle écrit la biographie de Charlie Valenza, un Aubagnais atteint de la maladie des os de verre qui luttait contre les préjugés sur la sexualité des personnes handicapées. L’idée du défilé arrive tout naturellement et même s’il s’avère plus militant que d’autres, le résultat est au rendez-vous et dépasse même les espérances. Qu’ils soient en situation de handicap ou non, les mannequins ont défilé côte à côte en musique, dans de belles tenues créatives, sur un podium fleuri et baigné de lumières. Qu’importe le handicap des personnes, c’est leur charisme, leur courage et leur beauté qui ont ébloui un public conquis et heureux d’assister à un tel spectacle. En guise de remerciements d’une si belle soirée, tous ont reçu un ovation bien méritée.

© Céline Zug

handifashion

à l’Alpilium Saint Rémy de Provence
Samedi 15 octobre 2016