© BàC

Les vétérans du Barock’n’Roll made in Luberon sont de retour ! 37 ans de carrière et un nouvel EP dans les bacs le 14 octobre, avant l’album prévu pour 2017. Pour fêter ça, la médiathèque de Cavaillon organise une exposition rétrospective jusqu’au 15. Boîte à Culture était au 1er rang de la rencontre musicale avec le groupe  dans l’auditorium de la médiathèque samedi 8. Tour de chauffe avant leur double concert à La Gare de Coustellet les 14 et 15 octobre !

Quoi ? Vous ne connaissez pas “les Raoul” ? Il est grand temps de réviser vos classiques ! Le charismatique chanteur “Carton” sévit sur les scènes de France et de Navarre avec sa troupe depuis 1979 ! Complètement déjanté en concert, celui qui s’auto-proclame volontiers “Son Altesse Royale Raoul Ier” est bien plus calme à la ville… fasciné par l’excentricité des britanniques, c’est un voyage à Londres qui lui donnera le goût pour le déguisement : “J’avais 16 ans et je suis revenu complètement déguisé !“, se souvient-il. Les Raoul, c’est aussi l’art de la récup : “On se sert dans les fripes, les vides-greniers, les décharges…” L’univers du groupe est peuplé de personnages surréalistes, de Niourk Niourk l’esquimau à Têt de Kran en passant par Le Muet, Mimi Chachuka… leurs shows costumés sont plus délirants les uns que les autres, leur musique aux fortes influences zappaïenne s’écoute… et se regarde !!

L’exposition et la rencontre musicale

Mise en scène par René Vander Poorte, responsable de l’Espace Musiques de la Médiathèque de Cavaillon, l’exposition “Raoul Petite, une grande histoire !” retrace la carrière des Raoul à travers de nombreux documents d’archives : costumes de scènes, pochettes d’albums vinyles et CDs, photos de concerts et de coulisses par Max Well, alias René Vander Poorte, et Patrick Denis… de quoi satisfaire tous les “fadolis”, le fan club de Raoul !  Ils étaient nombreux au rendez-vous lors de la rencontre musicale samedi 8 octobre au cours de laquelle la “version light” du groupe a partagé avec ses auditeurs quelques anecdotes inédites, comme celle du nom du groupe : “On écoutait beaucoup Franck Zappa à l’époque. Un jour on regardait le film 200 Motels qui suit le groupe en tournée et on entend road fatigue… qu’on comprend alors comme Raoul Petite !” Saviez vous qu’à ses débuts Carton montait régulièrement à la capitale vendre ses sachets de thym Place de la Contrescarpe ? Cette rencontre fut aussi l’occasion d’annoncer la campagne de financement participatif qui servira à produire le CD Best Of du groupe. Pour aider, c’est par ici !

“Soyons légers !” Un nouvel EP, deux concerts inédits

La scène de La Gare de Coustellet va chauffer vendredi 14 et samedi 15 octobre ! Le groupe actuellement en résidence de pré-production peaufine son nouveau spectacle qui promet d’être toujours aussi délirant et survolté. Ils présenteront en exclu les titres de leur nouvel EP “Soyons légers”, avant l’album prévu pour 2017, l’année du renouveau. “On a fait tellement de choses… alors piocher dans ce qu’on a déjà fait, c’était pas très intéressant !“, remarque Markus, guitariste, compositeur et arrangeur du groupe. Pour en savoir plus, rendez-vous ce week-end à La Gare !
Et comme chaque concert des Raoul est un véritable phénomène, n’attendez pas, réservez vite !
Toutes les infos sur le site de La Gare de Coustellet et de la Médiathèque de Cavaillon

Rencontres autour de “Raoul Petite” à la Médiathèque de Cavaillon