Gérard de Haro, studio La Buissonne à Pernes le Fontaines ©DR, Jean-Baptiste-Millot

Lors des Victoires du Jazz 2017, Gérard de Haro du Studio La Buissonne à Pernes-les-Fontaines, a été nommé meilleur ingénieur du son studio. Après sa distinction de Chevalier des Arts et Lettres en 2008 et son élection parmi les 100 talents du Vaucluse, cette nouvelle distinction vient récompenser l’excellence du travail de ce magicien du son, unanimement reconnu parmi les plus grands dans le monde du jazz.

Au studio « La Buissonne » les murs ont des oreilles, et avec un peu de sensibilité et de concentration, les privilégiés qui y pénètrent peuvent parfois sentir vibrer l’écho d’un chorus d’un des innombrables musiciens qui, depuis 30 ans, ont enregistré ici quelques unes des plus belles pages du jazz contemporain français et international. Marqué très tôt par des studios mythiques comme « Abbey road » si cher aux Beatles ou Real World de Peter Gabriel, Gérard de Haro a su donner à son studio, une aura et une notoriété incontestées dans le milieu de la musique et du jazz en particulier.

L’école buissonnière

Presque trente ans après « Englewood Cliffs » de “l’architecte du son” Rudy Van Gelder, Gérard de Haro, passionné de musique et de son, construit avec deux amis d’enfance, un studio d’enregistrement au pays des fontaines, à Pernes dans le Vaucluse. À l’instar de son modèle du New Jersey, le studio est baptisé du nom de son lieu de résidence, « La Buissonne ». Portés par un enthousiasme débordant mais sans connaissances approfondies sur les subtilités matérielles d’un tel lieu, les trois compères réussissent, comme par magie, à réaliser un écrin acoustique avec des qualités sonores à l’épreuve du temps dont témoigne le son exceptionnel des 1300 albums enregistrés depuis 1987.

LA référence

Au fil des années « La Buissonne », est devenu une référence absolue pour nombre de labels illustres, ECM, Blue Note, Verve Universal, Sketch … Aujourd’hui c’est une petite équipe, Sylvie, Anaëlle, Nicolas, qui fait vivre au quotidien le studio et le label « La Buissonne », chaque professionnel participant à sa manière à cette formidable alchimie sonore et musicale. Gérard de Haro, génial artisan du son, est doté d’une sensibilité à fleur de peau et d’une signature sonore reconnaissable dès les premières notes, il a su depuis des années sublimer l’inspiration et la création de chaque musicien. D’une modestie inversement proportionnelle à son talent, il a fait sienne cette interrogation de Rudy Van Gelder: « Le son n’est pas une science exacte ! Quel est le plus important, la beauté du son ou l’intégrité de la musique ?»

2017, une année phare

Pour fêter le trentième anniversaire des studios et célébrer par la même occasion la sortie de la 30ème référence de son Label: «  Bandes Originales » de Vincent Courtois », l’équipe de la Buissonne a organisé un concert exceptionnel le 23 octobre dernier au New Morning à Paris. Cette soirée, relayée par France Musique dans les émissions “Open Jazz” et “Banzzaï”, animées respectivement par Alex Dutilh et Nathalie Piolé, a permis de retrouver sur scène de nombreux musiciens fidèles et amis du studio : Vincent Courtois, Daniel Erdmann, Robin Fincker, Andy Emler, Claude Tchamitchian, Eric Echampard, Jean-Pierre Jullian, Stephan Oliva, Louis Sclavis, Dominique Pifarély, Elina Duni, Philippe Mouratoglou, Jean Marc Foltz, Jean Marie Machado, Bruno Chevillon… Un concert unique, que vous pourrez écouter sur France Musique dans le Jazz club d’Yvan AMAR le 30 décembre prochain. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, Gérard de Haro vient d’être distingué aux dernières Victoires du Jazz qui se sont déroulées le 16 octobre dernier à Paris. Un beau cadeau d’anniversaire pour le meilleur ingénieur du son de l’année.

Diffusion du film documentaire sur les 15 ans des “Victoires du Jazz “, samedi 18 novembre sur France 3. 

Studio La Buissonne
397, Route de la Buissonne à Pernes-les-Fontaines
Téléphone +33 490 613 460
Mail : INFO@LABUISSONNE.COM

©
Bandes Originales