©Olivier TRESSON

Les trésors du patrimoine avignonnais vous attendent les 16 et 17 septembre, à l’occasion des 34èmes Journées Européennes du Patrimoine (JEP). Au programme, visites et animations, dans les hauts-lieux de la Cité des Papes, mais aussi sur des sites plus confidentiels.

Ce week-end, en plus des classiques, comme le Palais des Papes et le Pont St-Bénézet, des nouveautés sont proposées sur Avignon à l’occasion  des 34èmes Journées Européennes du Patrimoine. Parmi les surprises de cette édition, trois visites privées sont organisées dimanche aux Bains Pommer, ces bains publics situés rue Philonarde, fermés depuis 45 ans, et qui viennent d’être cédés à la Ville d’Avignon. « On a été un peu victime de notre succès, puisqu’elles (les visites ndlr) sont complètes, explique le maire d’Avignon, Cécile Helle. Il y a un créneau de visite qui a été proposé en complément le dimanche de 9 h à 11 h, pour toutes celles et ceux qui veulent découvrir ces bains publics ». En cas de pluie, les visites seront annulées, mais d’autres devraient être programmées dans les mois à venir.
Toujours au registre des nouveautés, ces JEP vont également permettre de tester en grandeur nature et en avant-première, l’Histopad (retrouvez notre reportage vidéo sur sa présentation en cliquant ici). Il sera exceptionnellement disponible ce week-end, avant sa véritable mise en service le 21 octobre. C’est donc l’occasion d’inaugurer la visite du Palais des Papes en réalité augmentée avec cette tablette interactive. Notons également, que le Palais du Roure rouvre ses portes pour l’occasion, avec les deux expositions “Le Palais des Baroncelli – entre Provence et Toscane” et les dessins et objets réalisés par les élèves avignonnais pendant leurs activités périscolaires. Un concert y sera donné samedi à 16 h h45.

Le thème de cette édition, “Jeunesse et Patrimoine”, permet un autre regard sur la richesse du patrimoine avignonnais. Ce sont d’ailleurs les élus du conseil municipal des enfants d’Avignon qui seront les premiers utilisateurs de l’Histopad. De plus, les groupes scolaires Roland Scheppler, Sixte-Isnard et Stuart Mill seront d’ailleurs ouverts pour des visites commentées sur leur architecture si singulière. Des bâtiments du XXe siècle qui ne seront pas les seuls à ouvrir leurs portes, puisque la Cité Louis Gros et le stade nautique de Saint-Chamand font également partie des propositions de ces JEP. Des travaux sont prévus sur lce dernier, mais le calendrier n’est pas fixé. Ils devraient néanmoins commencer courant 2018.

Retrouvez toute la programmation en cliquant ici .