© BàC

Le Département de Vaucluse a choisi de mettre à l’honneur l’ouvrage « Relier la terre au ciel » co-édité avec Actes Sud. Présentation en détail de cette œuvre à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine.

Pour faire suite au programme européen “Patrimoine en marche” mené de 2012 et 2014,  et destiné à la sauvegarde du mobilier religieux et de son inventaire, le Département propose, à travers un ouvrage intitulé  « Relier la terre au ciel », une première synthèse des différentes recherches réalisées sur l’art dans les paroisses rurales du Nord-Vaucluse et du Lubéron.

Sous la direction de Eve Duperray, docteur ès lettres, conservatrice en chef du patrimoine au Département, ce livre très documenté a été écrit à plusieurs mains : historiens, architecte des Bâtiments de France, professeurs d’histoire y ont collaboré.
« Relier la terre au ciel » met en exergue à travers de nombreuses œuvres prises en exemples, les liens très présents sous l’ancien régime, entre le religieux et le civil.
« Il aborde le thème de l’organisation des multiples espaces cultuels de l’héritage chrétien où s’élaborent des systèmes de représentation – dispositifs décoratifs et langages figuratifs –, des fonctions sociales et des enjeux de pouvoir » livre Eve Duperray.

Cette publication fait partie d’une collection de livres menée en collaboration avec les éditions arlesiennes Actes Sud, sous l’implusion de Aude Gros de Beller :
« Il m’est apparu super important de pouvoir proposer à un public moins élitiste, moins averti, des ouvrages qui mettent à la portée de tous des problématiques que l’on ne trouve pas chez d’autres éditeurs » nous confie l’éditrice. « Avec Eve Duperray, on a réussi a monter ces ouvrages, et même si je n’en vend pas 10 000 par an, nous arrivons a toucher un autre public et la grande diffusion.(…) Même si ne sont pas des livres qui vont attirer les « Djeuns », ni le lecteur lambda » plaisante Aude. « Ce qui est intéressant, c’est que, ces livres de patrimoine ont une très longue vie, entre 20/30 ans, ce qui n’est absolument pas le cas d’un roman traditionnel ou d’un livre d’histoire de l’art quel qu’il soit» conclut Aude Gros de Beller.

Ajoutons qu’un travail photographique signé de l’artiste avignonnaise Mary-Laetitia Gerval vient compléter cet ouvrage.

Actes Sud Beaux Arts
Hors collection
Février, 2016 400 pages
Coédition Conseil général 84
prix indicatif : 44, 00€