©BàC

Dominique Farrugia et Manu Payet sont venus présenter “Sous Le Même Toit” aux Rencontres Cinématographiques du Sud le mois dernier à Avignon. La nouvelle comédie de l’ex “Nuls” traite avec un humour grinçant du divorce et plus particulièrement de la cohabitation qui s’impose parfois aux couples séparés, faute de moyen. Un film doux amer à découvrir mercredi 19 avril au cinéma.

Le divorce peut parfois avoir des allures de drame au cinéma mais pas chez Dominique Farrugia qui a préféré le prisme de l’humour. “Sous Le Même Toit ” ramène  la ravissante Louise Bourgoin dans le domaine de la comédie dans lequel elle excelle. A ses côtés Gilles Lellouche en homme immature et envahissant, ainsi qu’un Manu Payet pour le moins surprenant, dans le rôle du bon pote. Pour l’amuseur public qu’est Dominique Farrugia, ce nouveau film est “le plus abouti de tous à mon goût“. Il l’a présenté aux Avignonnais il y a plus d’un mois lors de son passage aux Rencontres Cinématographiques du Sud, avant sa sortie nationale ce mercredi 19 avril. C’est un Dominique heureux d’être à Avignon qu’a rencontré  BàC : “J’ai eu une maison à Murs entre 1993  et 2003, j’allais faire mon marché à Saint-Saturnin d’Apt, je me baladais dans le coin, cela a été une très belle période de ma vie. Je suis toujours heureux d’y revenir, même de passage“. L’ex “Nuls” joue un petit rôle dans son propre film qui lui a donné “envie de refaire l’acteur, je vais le faire pour la télé, l’histoire d’un producteur raté qui dit à tout le monde qu’il va remonter la Cité de la peur. Un truc forcément impossible, qui me fait bien marrer !“. Pour l’heure, c’est l’histoire de Delphine et Yvan qui occupe les écrans. Elle n’est pas sans rappeler le premier long métrage de Dominique Farrugia “Delphine 1 – Yvan 0” : “J’avais envie d’écrire sur le divorce et la difficulté de se loger. J’ai pensé à mes personnages en me demandant ce qu’ils seraient devenus 20 ans plus tard et il m’a semblé logique qu’ils auraient divorcé“. Le couple va devoir cohabiter contraint et forcé, si Delphine s’avère la plus solide socialement avec un travail et l’envie de passer à autre chose, cela ne sera pas de l’avis d’Yvan. Elle va avoir bien du mal à se reconstruire avec son looser d’ex-mari qui ne lâche rien et qui s’englue dans des projets sans issue. Il y a aussi le bon copain, Nico, campé par un Manu Payet bien à l’aise dans son rôle : “J’aime beaucoup travailler à fabriquer la comédie… faire en sorte que le réel soit crédible, que la bonne phrase tombe au bon moment… et là-dessus je pouvais faire confiance à Dom. Travailler ensemble c’est du bonheur” nous confie-t-il lors de notre rencontre. Les enfants, de vraies graines de comédiens, sont dirigés avec justesse. Cette comédie réussit le pari d’être légère, drôle et pleine de vie, idéale pour se distraire. “Sous Le Même Toit” à découvrir dans les salles ce mercredi 19 avril.

BàC a interrogé Dominique Farrugia lors des Rencontres Cinématographiques du Sud 
Images et montage Olivier Tresson