© BàC

L’heure tant attendue des soldes a sonné partout en France mercredi 11 janvier, pour une durée de six semaines. L’occasion de faire le point auprès des commerçants et des clients du centre ville.

Depuis le 11 janvier, les vitrines du centre ville affichent parfois jusqu’à moins 70% de réduction. Pas de doute : la saison des S.O.L.D.E.S d’hiver a commencé ! Cinq lettres qui font encore rêver ? « Ce n’est pas encore la folie en ce premier jour. D’habitude les vendeurs ne peuvent même plus circuler dans les allées » nous confie-t-on dans une enseigne connue. « Les gens viennent par vague et c’est un début plutôt satisfaisant », nous dit-on ailleurs. La tradition veut que les soldes commencent le premier mercredi du mois de janvier. Pour compenser ce décalage d’une semaine et éviter un temps mort après les fêtes, les boutiques ont recours à des promos spéciales dès le lendemain de Noël.

Les soldes avant l’heure

Depuis quelques années, on assiste à un nouveau mode de promotions : les soldes privées. Les clients bénéficient grâce à leurs cartes de fidélités de réductions avantageuses sur l’ensemble du magasin avant le début des soldes. Résultat des courses : “On est plus au calme pour faire son shopping et je suis sûre de trouver ma taille“, nous confie une cliente. Pour certains, ce genre d’opération diminue l’impact des « vraies » soldes : “Les réductions sont moins flagrantes, on ne s’y retrouve pas toujours“, remarque un habitué. « Le client est toujours content », dit-on du côté des commerçants. Que les plus frileux se rassurent, de bonnes affaires restent à faire puisque dès la semaine prochaine, la barre des -50 % devrait être franchie dans la plupart des boutiques. Alors « à vos marques, prêts… achetez ! »

Les soldes et vous : BàC a pris la température auprès des commerçants et clients