© Céline Zug

Le forum numérique qui s’est tenu le 12 octobre à l’Afpa a permis aux stagiaires de rencontrer les partenaires qui ont œuvré pour la reconnaissance de leur diplôme. L’occasion aussi de témoigner de leur travail en présentant un diaporama ainsi qu’un film informatif.

L’association avignonnaise Avenir 84 a obtenu la labellisation “Grande Ecole Numérique”, avec le soutien de la French Tech Culture Provence et de l’Afpa (formation pour adulte). Un nouveau diplôme, intitulé CATIC (Conseiller et Assistant en Technologies de l’Information et de la Communication) a aussi été créé, et la première promotion sortira de l’Afpa à la fin de l’année. Les stagiaires de cette formation numérique ont participé à un forum organisé par l’Afpa mercredi 12 octobre, en présence de tous les partenaires. Ils ont pu témoigner de la richesse de leur programme, de la diversité des parcours de chacun et des compétences croisées qui leur ont apporté de nouvelles connaissances. Une fois le diplôme en poche, ceux qui le désirent pourront poursuivre leur cursus à l’université avec une licence professionnelle. Concrètement les stagiaires vont arriver sur le marché de l’emploi à la pointe de la connaissance des nouvelles technologies en territoire innovant. “Nous accueillons des entreprises venues du monde entier, nous avons de formidables créateurs qui s’exportent à merveille mais notre souhait premier c’est qu’ils restent dans la région. Nous avons tous les atouts nécessaires pour devenir un laboratoire d’excellence qui dynamise notre territoire, il faut s’en emparer” a souligné Jean-François Césarini, directeur de la French Tech Culture Provence.

Un levier pour l’emploi sur le territoire Vauclusien

C’est une histoire de volonté, de partenariat et d’entrepreneuriat qui a fait naître la French Tech. Le Grand Avignon a tout de suite suivi le projet : “C‘est un formidable levier pour l’emploi” a souligné le Président Jean-Marc Roubaud. “Le numérique n’est pas assez développé dans notre pays, c’est l’occasion de faire de notre territoire un lieu d’excellence pour les entreprises tournées vers le numérique”. Autre soutien d’importance pour la French Tech Culture Avignon, celui du directeur du festival, Olivier Py, qui s’est emparé de cette opportunité. Elle lui a permis d’offrir des applications de traduction au public étranger l’été dernier. Des applications conçues par une entreprise installée à Avignon.

L’Université d’Avignon a quant à elle mis en place une licence pro et l’association Avenir 84 poursuit sa lutte contre la fracture numérique. L’Afpa apporte de son côté son expérience dans le milieu de la formation. La volonté de voir des liens se tisser s’affirme au fil du temps et s’avère efficace.