Fork, “le phénomène pop-rock a cappella !”, à l’affiche à 21 h au Pandora. ©DR

17 spectacles, dont 5 créations, sont proposés dans la programmation du troisième Festival OFF du Pandora, allant du classique au contemporain, en passant par l’humour et la musique…

En juillet, le cinéma Le Pandora éteint ses projecteurs, baisse ses rideaux et laisse place au théâtre. Pour sa troisième participation au OFF, le Pandora Théâtre programme 17 spectacles, dont 5 créations, dans ses trois salles. Tous les spectacles ont été choisis avec soin par la programmatrice Ludivine Neveu. Une proposition éclectique, où le théâtre classique rencontre le contemporain et les créations musicales.

On le sait, l’équipe du Pandora est joueuse. Elle propose ainsi sur son site une rubrique “Besoin d’aide ?” sur laquelle, en quelques clics, le site sélection un spectacle qui correspond à notre envie du moment. Mais ce n’est pas tout. Dans la version papier du programme, on retrouve aussi un jeu concours, qui permet de devenir l’invité d’honneur du Pandora pendant le OFF, avec des places gratuites pour tous les spectacles. Pour cela, il faut résoudre des mots croisés. Un ticket de réduction est d’ailleurs également présent sur la programmation papier, mais uniquement les premiers jours du festival. L’opération s’appelle “Jean Vilar”, elle donne accès à tous les spectacles pour 10 € la place.

Dans cette programmation 2017, on retrouve entre autres “l’Enseignement de la l’ignorance” de l’auteur avignonnais Seb Lanz, d’après l’œuvre de Jean-Claude Michéa. Ainsi que “Piano Furioso” et son Opus 2, joué par le pianiste virtuose Gilles Ramade, co-écrit et mis en scène par Jérémy Ferrari. Dans les spectacles humoristiques, on retrouve “Topick”, un habitué d’Avignon qui débarque au Pandora avec son show en « dérapages incontrôlés ». Autre venue dans le registre de l’humour, la chroniqueuse de France Inter, Audrey Vernon, avec “Comment épouser un milliardaire ?” Elle parle ici de la crise, d’austérité, de mondialisation et d’actualité avec un humour grinçant, rafraîchissant. Côté classique, Jean Paul Tribout adapte “Le Mariage de Figaro” avec une dizaine de comédiens et avec pour question principale : « Quelles furent l’influence et la portée politique du texte ? ».

Retrouvez toute la programmation sur le site http://theatre.lepandora.fr

Théâtre Le Pandora, 3 rue Pourquery-de-Boisserin. Tél. 04 90 85 62 05.