Crédit photos : TJA

Clôture du Tremplin Jazz d’Avignon avec celui qui était le président du jury de cette 25 ème édition : Kyle Eastwood

Quand on le voit déambuler dans les couloirs du cloître, souriant, décontracté, se prêtant volontiers au jeu des selfies, on ne peut s’empêcher de voir son père, Clint jeune à l’époque de “Honkytonk Man”. Mais une fois sur scène, à la tête de son groupe et contrebasse à la main, c’est Kyle le musicien qui s’impose ! Francophile, l’artiste prend la peine de s’exprimer dans la langue de Molière, et le public apprécie ses efforts. Plus convaincant à la contrebasse qu’a la basse électrique, Kyle Eastwood a offert au public du Tremplin Jazz d’Avignon, un répertoire varié, allant du hard bop d’Horace Silver, aux musiques de films composées pour son père, en passant par des extraits de ses propres albums, dont Time Pieces le dernier en date, paru chez Jazz Village (Harmonia Mundi). Aidé par ses fidèles et très talentueux musiciens anglais, ce dandy du jazz a su convaincre les spectateurs du cloître, tant par son charisme que par son humilité. En guise de clin d’œil, le musicien et son groupe ont entonné un « happy birthday » surprise en l’honneur du quart de siècle du TJA. Et oui, 25 ans ça se fête !

Crédit photos : TJA

25 ans du Tremplin Jazz d’Avignon

De gauche à droite : Les présidents de l’association Tremplin Jazz d’Avignon Robert Quaglierini & Jean-Michel Ambrosino, Kyle Eastwood