Article écrit le 23 septembre 2016
Philippe Formet ©Céline Zug

Petit garçon, Philippe Formet s’émerveillait devant « La nuit étoilée » de Vincent Van Gogh, de cette admiration pour le peintre néerlandais et son œuvre, est née sa passion des couleurs. Son travail graphique assisté par ordinateur s’inspire de Vasarely, mais avec une griffe bien à lui. Cette nouvelle technique artistique, il se propose de la partager à l’occasion d’ateliers pour enfants.

L’homme a fait du chemin depuis ses Vosges natales et pas uniquement sur les routes de France ! Depuis 16 ans, il défend l’art numérique et le représente avec brio dans une démarche participative, autour du « 2.0 », et via de nombreuses collaborations sur la toile. L’homme est discret, presque réservé jusqu’à ce que sa souris parle pour lui : “Les logiciels que j’utilise sont personnalisés et offrent des possibilités infinies dans les formes, les couleurs et la vidéo“. Il s’anime en même temps qu’apparaît une démonstration faite de formes, de couleurs et de vidéo qui défilent sur l’écran à un rythme hypnotique.

Un virage vers l’abstrait dans les années 90

Le figuratif a naturellement fait partie de l’élaboration de son œuvre : à travers des dessins et des peintures, il exprimait déjà un penchant pour le mouvement. Peu à peu, Philippe se découvre une aisance pour l’abstrait qui le conduit au numérique, alors tout juste balbutiant. Des artistes tels que Vasarely, Kandisky ou Mondrian ne sont pas pour rien dans son l’évolution de son œuvre et l’élève a tout doucement imposé son propre style ! Le volume, la matière, la perspective, rien ne manque chez cet artiste qui a déjà un temps d’avance sur son époque, il croise volontiers danse et musique dans ses créations.

La transmission à la jeunesse

La programmation informatique fait pleinement partie de son travail. Philippe Formet ne souhaite rien d’autre que de partager les outils qu’il développe : “J’ouvre des ateliers pour les enfants, afin qu’ils apprennent le langage informatique, qu’ils puissent mieux le maîtriser. Mais aussi pour qu’ils s’ouvrent à l’art dans son ensemble, qu’ils aient envie de créer, de s’amuser et d’aller à la découverte des musées, des artistes…qu’ils soient eux même des artistes en herbe et des citoyens de l’art“. N’hésitez pas à y emmener vos bambins, sans autre risque que celui de les voir s’épanouir avec un ordinateur. Après tout, c’est un outil comme un autre pour la création !

Atelier de dessin numérique
12 bis rue d’Amphoux à Avignon
tél : 06 13 06 38 37
Mail : formetphilippe53@gmail.com
Site : philippeformet.com