© Céline Zug

Rencontre avec José Garcia, Caroline Vigneaux et Nicolas Bénamou à l’occasion de la présentation de « A Fond ! ». Sortie nationale le 21 décembre prochain. Un rendez-vous organisé par le Capitole Studios Cinéma.

La dernière fois que Boîte à Culture avait rencontré José Garcia c’était pour « Fonzy»,  un film réalisé par son épouse Isabelle Dorval. C’est donc trois ans plus tard et toujours avec beaucoup de plaisir que nous le retrouvons en pleine tournée promo de sa nouvelle comédie baptisée « A fond ! ». Le comédien était entouré pour l’occasion de la comédienne Caroline Vigneaux et du réalisateur Nicolas Bénamou, à qui on doit entre autres Babysitting 1 et 2.

José Garcia se passionne pour les sports extrêmes, ce qui “tombe à pic” car pour ce film, son personnage de Tom est soumis à de bonnes montées d’adrénaline. Chirurgien esthétique, Tom est un homme très « high tech » et très organisé. Lors d’un départ en vacances, qu’il croit réglé au millimètre près, il se transforme malgré lui, sur l’autoroute des vacances, en pilote/cascadeur de sa nouvelle voiture, ultra connectée, devenue totalement incontrôlable après une défaillance du système électronique. A ses côtés dans la voiture, sa famille, dont son épouse enceinte, la comédienne Caroline Vigneaux fraîchement arrivée au cinéma, mais aussi André Dussolier en père gaffeur et insupportable séducteur. S’ensuit alors une avalanche de situations toutes aussi rocambolesques les unes que les autres.
Le réalisateur Nicolas Bénamou est un habitué des conditions de tournage particulières, Babysitting 1 & 2 étaient filmés en partie en camera embarquée. Mais pour « A fond ! », il a fallu 8 mois de préparation pour mettre en place un concept de tournage très innovant. Car pour renforcer l’authenticité des scènes, ce huis clos dans une voiture folle a été tourné avec des vrais véhicules à vitesse réelle, sur une portion d’autoroute réquisitionnée pour l’occasion. Des scènes encadrées par l’équipe de Remy Julienne et des rôles non dénués de risques pour les comédiens, qui ont assuré la plupart des cascades. José Garcia n’a pas hésité un seul instant avant d’accepter : « Vous savez ce que j’aime, c’est quand on écrit ce genre d’histoire et qu’on pense à moi d’entrée. J’adore recevoir ce genre de scénario. J’adore les challenges, c’est ça qui me plaît ! » s’amuse José Garcia. « Tout ce que j’aime évidement c’est d’arriver avec quelque chose d’extravagant, d’audacieux. Mais je n’aurais pas accepté si ce n’était pas Nicolas qui l’avait réalisé. »
Pas d’hésitation non plus pour Caroline Vigneaux, qui a troqué le cadre confortable des scènes de théâtres pour tenir ce premier rôle au cinéma, comme comédienne et cascadeuse : « Quand j’ai lu le scénario, que j’ai lu que mon personnage faisait quelques cascades et que Nicolas m’a dit que je devais les faire en vrai, j’ai ri ! Et je lui ai dit d’accord, mais ça, je peux pas le faire ! Il m’a répondu : si ! Et malgré cela, ça a fait partie des nombreuses raisons qui m’ont convaincu de faire ce film ». 

Un tournage hors-norme pour un film hors-norme, qui rencontre un beau succès lors des avant-premières organisées dans tout l’hexagone. Sortie nationale le 21 décembre.