Laurent Rochut, le directeur de La Factory sur la scène de la salle Tomasi ©Céline Zug

C’est désormais à la tête de La Factory que l’on retrouve Laurent Rochut. Avec l’acquisition de la salle Tomasi, école de théâtre et nouveau lieu du Off, le directeur du Théâtre de l’Oulle continue d’oeuvrer pour la fabrication permanente d’art vivant à Avignon. Rencontre avec cet entrepreneur impliqué et audacieux lors de l’inauguration de ce nouveau lieu de création.

Boulimique est un adjectif qui colle parfaitement à Laurent Rochut. Écrivain, éditeur mais aussi comédien et metteur en scène, le directeur du Théâtre de l’Oulle aime varier les plaisirs et endosse désormais une nouvelle casquette, celle de créateur et dirigeant de La Factory. Cette fabrique permanente d’art vivant compte donc, en plus du théâtre de la place Crillon, un nouveau lieu : la Salle Tomasi, située rue Bertrand, en plein cœur de la Cité des Papes.
« Cette salle a une âme, puisque c’est l’ancienne école de théâtre de Monsieur Papini avant qu’il ne réintègre le Conservatoire du Grand Avignon place Pie. Et cette salle du Off va aussi devenir un lieu dédié à l’éducation, à la pédagogie des arts vivants (dès le mois de septembre ndlr). On rend donc à cette salle Tomasi sa destination d’origine » se réjouit Laurent Rochut.

Une deuxième salle pour de nouvelles formes d’art vivant

L’acquisition de la Salle Tomasi s’est faite comme une évidence, pour permettre au directeur de l’Oulle de programmer des formes d’esthétiques variées dans ses salles respectives et d’accompagner les différentes étapes de leur création. «L’idée c’est que La Factory permette à des styles de travail très différents, de bénéficier du même accueil, de la même façon d’être programmés et d’être accompagnés aussi en amont dans l’année, parce que l’on accueille beaucoup de résidences. La Factory c’est l’usine, on usine, c’est le théâtre vivant qui ne ferme jamais ! »

Au programme dès le 6 juillet 

8 spectacles se succéderont dès le 6 juillet dans la Salle Tomasi, d’une capacité de 110 places. « Cet été, on a 8 créneaux et comme j’avais des créneaux assez courts avec des petites formes, j’ai pu faire un neuvième créneau que j’ai « offert » à trois compagnies émergentes de Provence Alpes Côtes d’Azur, qui ont toutes un encrage à Avignon » souligne Laurent Rochut.
Les compagnies A. Divinis, Melankholia, et Charlotte Adrien se partageront le créneau de 20h50, un véritable « coup de pouce de la Factory » donné à ces troupes et artistes en devenir de la région, une autre des vocations de La Factory. « Je crois qu’il faut avoir une écurie avec des têtes d’affiche, des gens émergents, des gens qui cherchent et qui peuvent se tromper. C’est comme cela que je pense la programmation d’un complexe théâtral et c’est pour cela que j’ai besoin de plusieurs salles aussi ».

Les impressions d’avant le Off 18

À la veille du lancement de cette nouvelle aventure rue Bertrand, on a demandé à Laurent Rochut ce que l’on pouvait lui souhaiter pour ce festival Off d’Avignon 2018 ? « Que tout se passe bien pour mes compagnies et moi (…) C’est tellement stressant et c’est tellement un gros enjeu pour les compagnies de faire le festival que l’on a tout testé, on a fait des résidences avant. On les rassure parce que l’on a fait le tour de la question et qu’on la tient techniquement notre salle » conclut, optimiste, le directeur de La Factory.

Le Chantier, une école de théâtre permanente

Dès le mois de septembre 2018, des cours destinés aux comédiens pros ou en voie de professionnalisation seront proposés. Et chaque année, Le Chantier disposera d’un accès à la programmation de la salle Tomasi pour présenter aux publics et aux professionnels un projet élaboré pendant l’hiver. Encadré par 3 professionnels du spectacle, Noam Cadestin (metteur en scène, comédien et professeur de théâtre), Carole Bordes (danseuse et chorégraphe) et Jonathan Benisty (musicien, compositeur, chanteur et comédien), Le Chantier proposera 18 heures de pratique par semaine. Des stages viendront compléter la formation pendant les vacances scolaires. Informations : ICI

La Factory
Théâtre de l’Oulle
19 Place Crillon – Avignon
Salle Tomasi
4 rue Bertrand – Avignon
Du 6 au 29 juillet 2018