Inscrivez-vous gratuitement et personnalisez votre agenda !
Comment on freine ?

Date / Heure
10/02/2018
20h00 à 21h15

Lieu
Théâtre du Balcon

Détails de l'événement

En quelques mots…

En France. Un appartement vide. Des cartons. Un homme attend. Il a attendu pendant des mois. La femme rentre. Le couple se retrouve dans un nouveau nid, un futur chez eux.A Dacca, à des milliers de kilomètres, l’usine textile du Rana Plaza s’effondre. Plus de mille cent morts. Les étiquettes de Camaïeu, Carrefour, Auchan, Mango, Benetto sont retrouvées dans les décombres.Entre ces deux événements lointains, quel fil peut se tisser ?

Note d’intention…

Nos vêtements. Que sont-ils pour nous ? Objet de séduction, deuxième peau, carapace à l’image du poste que nous occupons dans la société ? Ces mêmes vêtements.  Que sont-ils pour l’ouvrière bangladaise qui les confectionne ?  « 200 mètres de fil pour une pièce », « 4,5 centimes pour 12 pièces cousues », « 700 pièces par jour » ?

Nos vêtements nous sont familiers. Ils façonnent notre rapport aux autres. Ils nous collent à la peau. Pourtant ils viennent de loin. Ils ont traversé la moitié du globe. L’effondrement du Rana Plaza est aussi une information qui vient de loin. Elle a perdu de sa réalité avec la distance.

Par le biais de ce couple et de leur parcours, la vie des ouvrières bangladaises et l’effondrement du Rana Plaza se rapprochent de nous. Les fissures du mur de l’usine donnent à voir les fissures de la raison et les aberrations d’une surproduction.

Comment on freine nous entraîne vers la question de la délocalisation, des conditions de production de nos objets usuels à l’autre bout du monde. Quel est le coût environnemental et humain d’un T-shirt à 2 euros ?
Violaine Schwartz m’a dit qu’elle voyait cette pièce comme un conte. Les vêtements vont concrètement prendre le pouvoir au plateau. Ils vont envahir l’espace, dépasser les comédiens. Ils témoignent de l’absence de celui qui les porte, de celui qui les créée. Ils ont un pouvoir symbolique.

Et le conte, dans sa force poétique, nous interroge sur nos moyens d’action.

Nathalie Dutour


Localisation

Chargement de la carte…

  • Programmation
  • Artiste(s) ou Formation(s):

    Distribution…

    Comment on freine de Violaine Schwartz
    Avec : Mélaine Catuogno et Mathieu Tanguy
    Chorégraphie : Christelle Estival
    Lumières : J.C Vautrin
    Mise en scène : Nathalie Dutour
    Décor : Xavier Clément
    Apprentissage Bingalie : Spira Ghose

  • Réservation en ligne
  • Site Officiel
  • Facebook
  • Téléphone:

    0490850080

  • Tarifs:

    Plein Tarif : 22,50 €
    Tarif réduit : 19,50 €
    Tarif abonné : 15,50 €
    Tarif préférentiel : 10,50 €