©Céline Zug

Samedi 28 janvier, de 16 h à 19 h, l’équipe avignonnaise de roller derby, Les Rabbit Skulls, organise une opération recrutement au gymnase Philippe de Girard.

C’est avec une team 100% féminine qu’en 2012, les Rabbits Skulls ont démarré. Le club compte maintenant une équipe masculine, les Warren Track Fighters. Le roller derby a même une fédération nationale depuis peu et s’installe dans le paysage sportif vauclusien avec les Cherry Blood, qui accueillait le 15 janvier, la deuxième étape du championnat de France de Nationale 2.

«Le roller derby est un sport contact sur patins à roulettes qui allie la défense et l’attaque en même temps » explique la présidente du club, Mrs LoveHate. «Sur le track, on va avoir quatre défenseurs de chaque équipe et une attaquante. Le but de l’attaquante est de marquer des points en passant le mur adverse».

Quelles sont les qualités requises pour faire partie de l’équipe ? «La bonne humeur !» indique la capitaine de l’équipe, Blondie Bondage. «On accentue la-dessus. On veut un bon état d’esprit. A la base c’est un sport très rock’n’roll, on veut l’élever comme un vrai sport. Pour ça, on a des coachs, que ce soit en patin ou en physique».

Les Rabbit Skulls font partie de l’association Avignon Roller Skatting, qui a une école de patinage. « Du coup, les nouvelles qui n’ont jamais patiné, vont déjà lire les 80 pages de règles et “manger” du patinage. Car c’est un sport qui peut être très dangereux » explique Mrs LoveHate. La capitaine poursuit : « Il y a 10 joueurs sur le track, 7 arbitres en patins autour et il peut y avoir encore 11 arbitres qui sont sans patins autour du track. Au moment du jeu, il y a plus d’arbitres que de joueurs. C’est très réglementé, il y a beaucoup de choses qu’on ne peut pas faire, parce que c’est la sécurité avant tout ».

Si vous voulez vous essayer au roller derby, rendez-vous samedi 28 janvier, de 16 h à 19 h, au gymnase Philippe de Girard à Avignon.

Plus d’infos sur www.rabbitskulls.fr