Olivier Py, Jean-Marc Roubaud, Cécile Helle et Pierre Beffeyte ont signé la Charte Eco Festival ©Céline Zug

C’est à l’Hôtel de Ville d’Avignon que s’est signée ce jeudi matin la Charte Eco Festival. Olivier Py, Jean-Marc Roubaud, Cécile Helle et Pierre Beffeyte étaient réunis pour l’environnement et le développement durable, des causes qui leur sont chères.
 Même si les 4 signataires ont insisté sur le fait que le respect de l’environnement est de la responsabilité de tous, ensemble ils ont œuvré selon leurs compétences, à la mise en place de cette charte qui compte 7 engagements.

C’est à l’Hôtel de Ville d’Avignon que s’est signée ce jeudi matin la Charte Eco Festival. Olivier Py, Jean-Marc Roubaud, Cécile Helle et Pierre Beffeyte étaient réunis pour l’environnement et le développement durable, des causes qui leur sont chères.
 Même si les 4 signataires ont insisté sur le fait que le respect de l’environnement est de la responsabilité de tous, ensemble ils ont œuvré selon leurs compétences, à la mise en place de cette charte qui compte 7 engagements.

Engagement n°1

Le principal engagement concerne la réduction des supports papier.
 « Le festival est une entreprise comme les autres, insiste Olivier Py, nous nous devons d’être exemplaires, car le monde a les yeux rivés sur nous » et pour cela, le directeur du Festival d’Avignon prône la numérisation de tous les supports qui peuvent l’être, pour réduire au maximum la production de papier. De son côté, Pierre Beffeyte se qualifie de « mauvais élèves » en la matière en raison de l’affichage intempestif, mais le directeur du Off ne s’avoue pas vaincu pour autant, « malgré le travail colossal qu’il reste à faire », il œuvre depuis 2 ans avec son équipe et les compagnies à la mutualisation de l’affichage, travaille avec des imprimeurs locaux, et des matériaux bio. Et précise que la rationalisation de l’affichage s’inscrira de façon effective sur les 3 prochaines années.

Propreté, tri, déplacement propre et qualité de l’air

La propreté et le tri font partie des autres engagements de cette charte et sont l’affaire de la Ville d’Avignon et du Grand Avignon. Le maire d’Avignon a mis en place une équipe spécifique dédiée au ramassage des flyers et affiches décrochées ou mal positionnées, et cette année  Cécile Helle précise qu’il y aura des sanctions. Quant au tri, Jean-Marc Roubaud se félicite de l’opération de collecte et de recyclage des déchets qui a été une belle réussite l’année dernière.
 Autre préoccupation des signataires, la réduction de la pollution. Pour cela, de nouveaux parkings à la FabricA, aux Amandiers et au Centre commercial Auchan Nord sont mis à la disposition des festivaliers pour privilégier les déplacements propres. Enfin cette année, les baladines sont équipées de capteurs pour informer sur la qualité de l’air, une nouvelle initiative du Grand Avignon.
A noter, pour terminer, que le Festival d’Avignon et Avignon Festival & Compagnies ont rejoint le COFEES, le collectif des festival éco responsables et solidaires de Provence Alpes Côte d’Azur. (voir notre article L’artiste au cœur du festival du 5 juin dernier.