Le Off au Théâtre Golovine ©DR

Créé il y a plus de 40 ans, le Théâtre Golovine propose une programmation 100% danse tout au long de l’année. Pour le Festival Off 2017, 8 spectacles vous attendent dans ce haut lieu de la danse avignonnais.

Pour cette édition 2017 du Festival Off, le Théâtre Golovine accueille huit spectacles dont deux en intermittence à 11 h : “Identité en crescendo” et “Entre [Deux] 2.0”. Ce dernier est également en résonance avec le focus Afrique de l’exposition “Les Éclaireurs, sculpteurs d’Afrique” de la Fondation Blachère et du Festival d’Avignon. La compagnie Stylistik et le pôle muséal avignonnais ont imaginé un parcours chorégraphique avec l’artiste franco-sénégalais Abdou N’Go, du 10 au 22 juillet à 11 h et 17 h, alternativement aux musées Calvet, Lapidaire, et du Petit Palais.

Une grande place au hip-hop mais aussi aux danseurs émergents

Le Théâtre Golovine fait la part belle au hip-hop avec la moitié de sa programmation qui lui est dédiée. Entre autres, “Ballet Bar” de la compagnie Pyramid qui revient avec ses cinq danseurs virtuoses. Mais l’équipe reçoit aussi des chorégraphes émergents comme Edouard Hue, qui propose Meet Me Halfway, un spectacle « pour sortir des frontières”, comme l’explique le directeur du théâtre Yourik Golovine. “C’est un croisement entre des pratiques, en intégrant des mouvements migratoires dans sa danse. C’est très fluide, ce qui donne un duo très charnel. C’est un spectacle de danse contemporaine de haute qualité ! » La deuxième chorégraphe émergente, Laura Arendt, « se présente comme citoyenne du monde. Cette création découle de cinq années de travail passées en Israël, d’où le nom du spectacle “Five”. » Laura Arend utilise la technique gaga, « une technique de danse contemporaine basée sur le plaisir de danser et sur l’intensité » indique Yourik Golovine. Sur scène, elle se produit avec quatre danseurs de Batsheva « On n’est pas peu fier de les avoir sur la scène du théâtre ! » se réjouit le directeur du Golovine.

Une belle programmation qui se termine avec la compagnie niçoise Le Sixièmétage et “Balades sur la terre à l’envers”, un spectacle au pays du poète gallois, Dylan Thomas. Danse contemporaine, danse indienne et musique live se mélangent sur scène. « Un travail sur le métissage des pratiques » indique le metteur en scène Pascal Renault. « C’est la première fois ici. On est ravi d’être dans un théâtre où il n’y a que de la danse, ce qui permet de montrer la diversité de cet art. »

Toute la programmation du Off 2017 au Golovine avec Yourik Golovine interrogé par BàC