©DR

Cheval passion a ouvert ses portes ce mercredi 18 janvier au Parc des Expositions d’Avignon. Jusqu’à dimanche spectacles, salon, concours, vont s’enchaîner au galop. Cette édition 2017 a mis l’accent sur le cheval dans le monde du travail et notamment dans l’agriculture. Des conférences et colloques sont organisés autour de ce thème.

Ça y est, le coup d’envoi de Cheval Passion vient d’être donné ce mercredi 18 janvier. Qu’ils soient petits, grands, amoureux des chevaux, professionnels, ou simples curieux, dans ce salon équestre à la renommée internationale, tout le monde y trouve son compte.
Cette année encore, les organisateurs de cette manifestation ont imaginé des passerelles entre équitation, sport, culture et économie. Pour ce 32ème numéro placé sous le signe de la Camargue et de l’innovation, la part belle est faite au cheval dans le monde du travail et plus particulièrement le cheval et l’agriculture. En effet, les paysans et viticulteurs sont de plus en plus nombreux en France, notamment en Bourgogne et dans le Bordelais, à utiliser le cheval de trait pour les aider dans leurs tâches quotidiennes.

Laurent Guichard, viticulteur à Gargas est l’un d’eux. Pour labourer son vignoble qui se nomme à juste titre « Cavalcade », il a choisi d’utiliser un cheval de trait. « Je suis passionné de cheval de trait au départ donc la question ne s’est pas posée, quand il a fallu faire le choix du travail au cheval ou au tracteur ». Il participe pour la première fois à Cheval Passion et interviendra dans le premier colloque qui se tiendra ce vendredi en Vaucluse sur “Le cheval en agriculture – viticulture”. « Je vais essayer d’apporter des réponses à toutes les questions que se posent les agriculteurs/viticulteurs sur le cheval : les avantages et les inconvénients…».
Ce colloque « Cheval & Territoire » va se dérouler au centre des Congrès du Palais des Papes. Le matin, de nombreux intervenants apporteront leur éclairage et partageront leur expérience avec l’auditoire, et l’après-midi des démonstrations auront lieu au Domaine Beaurenard à Chauteauneuf-du-Pape. Pour son vignoble, Laurent Guichard utilise son cheval de trait depuis 3 ans et n’y voit que des avantages car même si le temps de rendement d’un cheval est plus lent qu’un tracteur, il permet d’effectuer un travail plus précis, même plus délicat, avec moins de tassements de terre et son champ d’intervention et plus important que celui d’une machine. « Notre cuvée est issue d’un travail à cheval, en agriculture raisonnée, au plus près de la nature. Notre vin possède un supplément d’âme apporté par la puissance, la fougue et la patience de nos chevaux » conclut fièrement Laurent Guichard.

Le cheval en agriculture – viticulture
Vendredi 20 janvier 2017 à 9h
Centre des Congrès  Palais des Papes, Avignon
Tél : 04 90 84 02 04 

Ateliers pratiques & Démonstrations
Domaine de Beaurenard
Chateauneuf-du-Pape

Cavalcade
Estelle & Laurent Guichard
298 chemin des platanes à Gargas (Vaucluse)
guichard.laurent@orange.fr