La légende des Quatre Fils Aymon revisitée par le théâtre de marionnettes ©Les Royales Marionnettes

Le Théâtre des Doms ouvre ses portes aux marionnettes pour commencer l’année 2018. La compagnie “Les Royales Marionnettes” sera en résidence en ce mois de janvier pour travailler sa nouvelle création “Les Quatre Fils d’Aymon”. Un texte choisi pour illustrer les luttes d’aujourd’hui et de demain, qui sera dévoilé au public le mardi 23 janvier à 19 heures.

La compagnie “Les Royales Marionnettes” va prendre possession du Théâtre des Doms en ce début d’année 2018. Après la confection de leurs marionnettes dans la pure tradition liégeoise, c’est le texte “La Légende des Quatre Fils Aymon” qui sera travaillé durant cette résidence. “L’originalité de notre discours sera de faire du Duc Aymon le protagoniste de notre spectacle. C’est à travers le regard de ce père pourchassant ses fils que nous allons développer notre propos, un père au centre de tous les conflits. Il aime profondément ses enfants, mais le respect de la parole donnée à l’empereur l’oblige à les renier ; empereur qui par ailleurs le maltraite. Son épouse le supplie de renoncer à son projet, par amour pour sa famille.” explique l’auteur et directeur artistique Didier Balsaux.

Un propos fort servi par des marionnettes

Liège est considérée en Belgique comme la capitale mondiale de la marionnette de tradition. La confection des marionnettes de bois a été une étape longue et laborieuse selon la compagnie. Pour les fabriquer, les sculpteurs se sont inspirés des personnages représentés sur la façade de la passion de la cathédrale de la Sagrada Familia à Barcelone. “Ces visages à la fois tourmentés et anguleux nous ont permis d’appuyer la question de la droiture des règles, et du caractère dramatique du récit” souligne le comédien marionnettiste Julien Collard. Ils seront deux à manipuler les cinq personnages, Julien Collard et Didier Balsaux, quant à la mise en scène, elle a été confiée à Jean Lambert, l’un des membres fondateurs des Ateliers de la Colline . “Il est à la fois un fervent défenseur du théâtre contemporain et des marionnettes” précise Didier Balsaux.

Figuration sonore pour le cheval Bayard

L’un des personnages légendaires de cette histoire fraternelle est assurément le cheval Bayard. Lui qui accueille sur son dos les quatre frères en fuite et qui les nourrit de son sang lorsqu’ils sont assiégés à Montauban. Symbole de liberté livré à Charlemagne après sa victoire sur ces jeunes fous en lutte, il est jeté dans la Meuse, un pierre au cou. Mais l’animal ne manque pas de ressource et s’échappe à la nage pour se réfugier dans les Ardennes où, dit-on, il se montre parfois au grand galop. Pour mieux l’incarner sur scène, c’est Mounawar So Dar, artiste réunionnais d’origine comorienne, qui usera de son génie vocal et informatique pour créer des ambiances et des musiques originales. “Il aura en charge les bruits de révoltes, de marches, de manifestations, etc. et leur donnera une couleur d’actualité, mais aussi la création des musiques qui soutiendront certaines scènes” explique Didier Balsaux.

Restitution et pique-nique

Au Théâtre des Doms une tradition demeure à chaque résidence : le pique-nique partagé. La compagnie se confronte pour la première fois à un public en livrant un premier jet de sa pièce. À cette occasion, les spectateurs sont invités à venir avec une de leurs créations gourmandes, tandis que Les Doms offrent la boisson. C’est l’occasion pour les comédiens d’avoir un retour sur leur travail et pour le public de toucher du doigt le processus créatif des artistes.

Sortie de résidence  “La Légende des Quatre Fils Aymon”
Mardi 23 janvier à 19h
Théâtre des Doms
1 bis rue des Escaliers Sainte Anne
Tèl : 04 90 14 07 99