La famille est le sujet fort de “Tabula Rosa” © Céline Zug

La famille sous toutes ses coutures s’affiche dans la pièce “Tabula Rasa”. Elle se joue au théâtre des Doms jusqu’au 26 juillet à 19h35. Cette tragi-comédie est magistralement interprétée autour d’une table, théâtre de toutes les émotions familiales.

“A table !” c’est le cri d’alerte connu de toutes les familles du monde ! C’est aussi le sujet périlleux abordé par Violette Pallaro auteure et metteuse en scène, dans “Tabula Rasa”au théâtre des Doms. Le sujet a si souvent été traité, qu’il faut un petit grain de folie belge pour l’aborder. Il en ressort pourtant une pièce de la trempe du duo Jaoui-Bacri dans “Un air de famille” ou même des “Nourritures terrestres” d’André Gide. Néanmoins la pièce ne leur doit rien littéralement, elle a sa propre identité et rétablit le sens caricatural de ces sentiments d’amour et de haine qui sont la matrice de la famille. La scénographie simple et allusive de Vincent Lemaire est universelle, des chaises dépareillées, une table et des tranches de vie qui se jouent tout autour. Y règne la hiérarchie et l’ordre autour d’une table qu’il est parfois difficile de quitter, où chacun règle ses comptes, se tait, explose et souffre. En arrière-plan, un immense miroir penché pour mieux donner à voir la face cachée des personnages, et la voix d’une mystérieuse narratrice qui a disparu. Elle regarde et commente cette famille aussi peu assortie que les chaises.

Conflits et mal d’amour

Autour de cette table, qui va en voir de toutes les couleurs, quatre comédiens , Laura Fautré, Clément Goethals, Thierry Hellin et Lara Persain, denses et fort bien dirigés, et plusieurs histoires qui s’assemblent façon puzzle. Des groupes familiaux se livrent avec une rare intensité : il y a ce père sans travail humilié par ses enfants et son épouse, une femme enceinte qui ne veut plus de son enfant, ce couple qui se dispute sans tenir compte de leur fils réduit au mutisme et qui cherche sa place, ou encore cette enfant anorexique qui regarde d’ailleurs cette table des supplices. On commence dans le rire et on finit troublé en se demandant quelle est notre place et quelle est celle que l’on laisse à ceux que l’on aime parfois si mal.

Tabula Rasa
Théâtre des Doms jusqu’au 26 juillet à 19h35
Durée : 1h
Réservations : 04 90 14 07 99
Tarifs de 7 à 18 €50