Jaz – Chapelle du Verbe Incarné à 19h ©Clara Pauthier

C’est trash, parfois insoutenable ! Jaz parle d’un viol dans les latrines communes d’un quartier populaire, une cité laissée à l’abandon… Jaz, cette chanteuse est belle comme une fleur de lotus, son prénom s’écrit avec un seul « z ».
« L’absence du Z signifie l’amputation irrémédiable que l’on ressent après l’expérience traumatique du viol » souligne l’auteur Koffi Kwahulé. Un dimanche matin, elle est violée par son voisin. Sa beauté s’écroule, elle doit se reconstruire pour s’en sortir. Ce processus de résilience est parfaitement mis en scène par la musique qui est constante. Elle entraine le public dans un déséquilibre permanent, un danger latent qui peut surgir à tout moment… Une mise en scène osée, des émotions fortes, une interprétation remarquable de la comédienne Ludmilla Dabo, un spectacle qui chamboule et traitre d’un sujet malheureusement toujours d’actualité :  Violer, c’est amputer profondément et durablement une femme !

Jaz
Chapelle du verbe incarné
Jusqu’au 30 juillet à 19 heures
Relâches les 13, 20 et 27 juillet
Durée : 1 h 05
À partir de 14 ans
réservation : 04 90 14 07 49
Tarifs de 12 à 17 €