“Identité en crescendo” est un solo créé par Rafael Smadja © Céline Zug

“Identité en crescendo” est au Théâtre Golovine jusqu’au 30 juillet, uniquement les jours pairs à 11h. La création du chorégraphe et danseur Rafael Smadja est un voyage intérieur qui dévoile la naissance d’un homme. Une pièce narrative qui se raconte avec des objets, de la musique et le corps.

“Identité en crescendo” est la création spéciale du Festival Avignon Off de la compagnie Tensei. Le danseur et chorégraphe Rafael Smadja a fondé cette compagnie en 2012 pour en faire “Un laboratoire créatif qui permet la rencontre et le mélange des genres artistiques“. Son travail pour y parvenir trouve son essence dans cette pièce qui questionne son for intérieur jusqu’à lui trouver une identité. Le hip-hop a nourri cette pièce et tout particulièrement le rappeur français Rocé et son album éponyme. L’engagement de Rocé à travers ses textes a nourri le propos de Rafael Smadja. Il l’exprime avec un double, un petit Pinocchio à qui il parle, des disques éparpillés, un vieux tourne disque et le free jazz en fond sonore pour rythmer ce voyage initiatique. Il convoque même l’emblématique saxophoniste Archie Shepp dans ses choix musicaux impeccables.

Démêler le fil du sens de l’existence

Le fil rouge que déroule le danseur en préambule, est le lien ténu de sa longue quête d’identité. Les deux personnages convergent vers un même objectif : trouver du sens à ce qui nous attache. La marionnette reste immobile et son interlocuteur se jette dans des solos dansés qui expriment la force de l’individu dans nos sociétés de masse. Des solos fragmentés, des chassés croisés, entre musique et danse, et un final ordonné que le danseur mène avec inventivité et élégance.

Identité en crescendo
Jusqu’au 30 juillet au Théâtre Golovine à 11h les jours pairs
Durée 40 mn
Réservations : 04 90 86 01 27
Tarifs de 6 à 13 €