« La Machine de Turing » au Théâtre Actuel à 12h05 ©Céline Zug

Certains hommes ne sont pas nés à la bonne époque, c’est le cas d’Alan Turing qui est tout simplement l’inventeur de l’ordinateur. Heureusement,  il y a des comédiens qui savent rendre hommage à ces génies oubliés. Comme l’a fait Benoît Solès dans cette excellente pièce qu’est « La Machine de Turing », mise en scène avec beaucoup d’efficacité par Tristan Petitgirard. Le comédien interprète ce mathématicien qui brisa le code énigma durant la seconde guerre mondiale, permettant ainsi à l’Angleterre de déjouer les attaques des Allemands. Resté dans l’ombre, le professeur subit l’opprobre de son pays à la suite d’une plainte de son amant. Ce grand amour un peu voyou est interprété par Amaury de Crayencour qui endosse avec la même justesse les rôles d’un commissaire et d’un collègue de travail. Un spectacle aussi distrayant qu’instructif construit avec intelligence, humour et poésie, qui a fait l’unanimité de ce festival 2018.

 

« La Machine de Turing »
jusqu’au 29 juillet

Théâtre Actuel
80 rue Guillaume Puy
Réservation : 07 85 24 16 20
Durée 1h20

« La Machine de Turing » au Théâtre Actuel à 12h05 ©Céline Zug