Les coups de cœur du club de la presse ont été révélés © DR

Comme chaque année, le Club de la presse Grand Avignon-Vaucluse a décerné ses prix “coup de coeur” du Festival Off qui récompensent des créations encore inédites à Avignon. Un chèque de 500 € a été remis aux trois compagnies lauréates, par un jury composé de journalistes et de communicants bénévoles

La présidente, Andrée Brunetti a dévoilé les coups de cœur du festival Off 2017, du Club de la Presse Grand Avignon-Vaucluse, ce lundi 24 juillet. La cérémonie s’est déroulée au village du Off. Sur les 1480 spectacles qui se jouent depuis le 7 juillet, le jury composé de dix bénévoles, s’est intéressé aux créations, et en a sélectionné 299 sur les 1000 programmées. “En toute liberté, quand nous aimons, nous aimons et quand nous n’aimons pas nous n’aimons pas. Le Club de la Presse ne demande aucune subvention, il est financé par nous même, et nous valorisons le travail des compagnies sur nos fonds propres” a lancé la présidente.  Cette 11ème édition est en phase avec l’actualité et les préoccupations sociales dont le théâtre a su s’emparer. Un grand nombre de lieux ont mis à leur programmation le sujet des migrants, des attentats, de la montée de l’intégrisme, du chômage, de la famille et même des élections récentes. Trois pièces repartent donc non seulement avec un trophée, mais aussi avec une aide de 500 €.  “Notre but est de donner un coup de pouce aux jeunes compagnies, aux jeunes comédiens, à des textes peu connus … On est là pour aider, nous sommes des journalistes citoyens“se félicite Andrée Brunetti.

Le prix coup de cœur validé par le Off

Le directeur d’Avignon Festival & Compagnies, Pierre Beffeyte, et son équipe, ont fait le ménage des nombreux prix qui couraient en fin de festival : “Certains nous paraissaient bizarres ! On a décidé de regarder cela de plus près. Le Club de la Presse est totalement indépendant, extérieur à tous, nous validons complètement ce prix. Il est important pour les compagnies. Celles qui ont été primées l’an dernier ont eu beaucoup de bons retours par la suite” a expliqué Nikson Pitaqaj, vice président d’AF&C. Une reconnaissance qui est gage d’intégrité : “Nous ne sommes pas guidés par des intérêts personnels ou amicaux” a précisé Andrée Brunetti. La présidente du Club de la Presse recommande de se précipiter dans les salles à quelques jours de la fin du Off : “Il y a encore de belles pièces à découvrir et il ne faut pas s’en priver“. Il vous reste jusqu’à dimanche pour voir ces trois pièces, ou d’autres de votre choix, car la règle de ce festival reste la diversité avant tout.

Le palmarès :

Esperanza” d’Aziz Chouaki, Compagnie Mains d’oeuvre, Théâtre des Halles à 17h

Noce” de Jean-Luc Lagarce, Compagnie de la Porte au Trèfle, Théâtre du Roi René à 19h45

Un démocrate” de Julie Timmerman, Compagnie Idiomécanic, Théâtre du Chapeau d’Ebène à 18h50