Anaïs, a Dance Opéra, Collège de la Salle à 16h45 © Céline Zug

Anaïs Nin est l’héroïne de la comédie musicale “Anaïs a Dance Opéra” au Collège de la Salle jusqu’au 30 juillet à 16h45. La troupe est venue de Los Angeles pour présenter un spectacle en anglais sur-titré, conçu par la chorégraphe et metteuse en scène Janet Roston, et par Cindy Shapiro, compositrice et auteur.

Anaïs Nin a fait de sa vie un roman dont le journal intime est resté célèbre et a fait scandale après sa mort. Cette écrivaine américaine accusée de mensonges et de fabulations reste néanmoins la première femme a avoir écrit des romans érotiques et a avoir affiché librement sa bisexualité. Afin qu’elle ne tombe pas dans l’oubli, la chorégraphe Janet Roston a collaboré avec la compositrice et auteur, Cindy Shapiro pour créer “Anaïs, a Dance Opéra”. Les projections visuelles sont l’œuvre de Joe La Rue et dévoilent des textes osés et des extraits du journal intime de cette battante, féministe avant l’heure. “Je suis toujours surprise que les jeunes générations ne connaissent pas cette femme qui a pourtant eu une forte influence sur son époque et qui a su se défaire du carcan des hommes qui régissaient la vie des femmes” explique Janet Roston. La compagnie est venue de Los Angeles pour faire le Festival Off sans connaître Avignon. C’est au Collège de La Salle que les six danseurs et la chanteuse se produisent chaque jour devant un public qui ne cesse de croître.

Un Show à l’Américaine

Ce show est une machine bien huilée, les danseurs maîtrisent tous les genres, du charleston à la danse contemporaine, ils sont époustouflants d’adresse et d’élégance. Les costumes sont bien en phase avec les nombreuses époques qu’a traversé Anaïs Nin. Textes et chants ont été travaillés avec sérieux et racontent de manière harmonieuse l’histoire de cette femme. En arrière plan, défilent les temps forts de la vie romanesque qu’à su se construire Anaïs Nin avec une succession de mots, de phrases, d’articles incendiaires sur son travail et des images des lieux où elle vécut. C’est un vrai show à l’Américaine, les artistes sont pluridisciplinaires et pas un seul faux pas ne gâche la composition. Outre le fait de découvrir, ou redécouvrir Anaïs Nin, il  y a le plaisir d’être au cœur d’un spectacle joyeux et plein d’enthousiasme, dont il ne faut pas se priver.

Anaïs, a Dance Opéra
Jusqu’au 30 juillet à 16h45
Collège de La Salle
Relâche le 24
Durée 1h20
À partir de 12 ans
Réservation au : 04 90 83 28 17
Tarifs de 10 à 18€