© Céline Zug

Le Théâtre du Kronope vient de terminer sa nouvelle création qui met en lumière “Don Quichotte” de Cervantès. La troupe de Guy Simon, créateur et metteur en scène, présente son spectacle au Chêne Noir jeudi 9, samedi 11 et dimanche 12 mars, avec une farandole de masques, du rythme et une audace qui a fait la réputation de l’un des derniers théâtres populaires d’Avignon.

Nombreux sont les metteurs en scène à vouloir synthétiser l’oeuvre fleuve de Cervantès en l’adaptant au théâtre et bien peu réussissent à la rendre populaire comme le fait le théâtre du Kronope. Guy Simon, créateur et metteur en scène de la troupe, n’a pas peur de la démesure, c’est même ce qui a fait sa réputation. Après le succès remporté au festival off 2016 du “Chien de Baskerville”, il entend rendre populaire Don Quichotte et son prosaïque valet Sancho Panza, qu’il installe dans un camp de gitans. “Adapter Don Quichotte c’est mettre ce noble chevalier et son valet dans notre réalité, à la fois alliés et adversaires. C’est un duo qui résiste aux temps qui changent” disait l’auteur Gunter Grass. 400 ans après sa publication, ce sont cinq comédiens masqués, évoluant dans des costumes confectionnés par Martine Baudry et Lucile Molinier, qui donnent ici leur version moderne et très libre du roman fleuve de l’auteur du XVIIème siècle.

Don Quichotte dans sa version la plus comique

Pour Guy Simon, le parti pris de cette adaptation est “de transformer ce duo en un quintet comique, la famille Benengeli au complet, dont chaque membre est à l’unisson avec Sancho Panza pour faire vivre le rêve du patriarche Don Quichotte de la Mancha. Pour cela le camp de gitan dans lequel il prend naissance est un formidable terrain de jeux, tous les objets sont prétextes à détournement“. Tout est aussi prétexte à l’imaginaire pour ce personnage qui voit dans son quotidien miteux le faste qui sied à son rang … de presque mendiant à la culture envahissante pour son modeste entourage. Côté texte, l’argot des gitans vient se mêler à la prose de l’auteur , et fait résonner le rejet d’un peuple par la société : “J’ai voulu mettre en exergue la dimension révolutionnaire de ce livre avec un message en filigranes : des individus peuvent avoir raison contre une société entière”. Pour porter ce message, rien ne vaut ce théâtre populaire que porte Guy Simon depuis 14 ans sans jamais trahir ses convictions ni l’esthétique de sa démarche au sein du Kronope.

Théâtre du Chêne Noir
8, rue Sainte Catherine, Avignon
Tél : 04 90 86 74 87

Représentation de “Don Quichotte”
Jeudi 9 mars à 19h
Samedi 11 mars  à 20h
Dimanche 12 à 16h
Durée : 1h35