© BàC

Les 8 & 9 octobre, Avignon fête le timbre pour la 71ème fois ! C’est une des 87 villes à participer à l’événement national organisé par La Poste et la Fédération Française des Associations Philatéliques. Animations jeunesse, tombola et une exposition attendent collectionneurs et curieux à l’ancienne Caserne des Pompiers. Rencontre avec Jean-Michel Pommier, commissaire général de la manifestation.

PomPomPhil, la boutique de Jean-Michel Pommier est un de ces trésors cachés du centre ville que seuls les initiés connaissent !  Marchand de timbres installé à Avignon depuis 2003, c’est muni d’une pince que cet avide collectionneur nous présente une infime partie de sa collection, avant de poursuivre avec une petite leçon d’histoire :
“Le 1er timbre à l’effigie d’Avignon fut émis en 1938”, précise-t-il, “il y a deux types de collectionneurs, ceux qui collectionnent principalement les pays et ceux qui privilégient les thèmes. Le timbre le plus cher au monde s’est vendu à plusieurs millions de dollars mais le but n’est pas mercantile, c’est avant tout le plaisir de chercher et le plaisir de trouver.”

Avignon, ville philatéliste

Entre 300 et 500 visiteurs sont attendus ce week-end. “Cet événement est important pour notre ville car il met en avant Avignon dans le domaine de la philatélie, en sachant qu’elle a déjà été commémorée par 2 timbres, dont un 2009”, rappelle Jean-Michel Pommier.

D’autres spécialistes s’associent à lui pour cette fête, dont Gilbert Munoz, qui tient quant à lui la boutique L’Art des Gents, rue Carnot. Une exposition est également prévue, l’occasion de découvrir des collections inédites sur des thèmes très variés : la lutte contre la Tuberculose, les perles rares du cinéma, ou encore une série Empire-Napoléon III. La Fête du Timbre est aussi l’occasion pour La Poste d’éditer une série sur le thème de la danse : Le Lac des Cygnes et le Charleston y sont à l’honneur.

Le timbre fait de la résistance : transmission et échange

Dans cette société où règne l’instantanéité, on utilise de moins en moins de timbres mais Jean-Michel Pommier est confiant en l’avenir : « C’est un loisir qui perdurera parce qu’il y aura toujours des amoureux qui transmettront leur passion à travers la collection de leur grand-père ou de leur grand-mère, car il y aussi des collectionneuses ! », insiste-t-il, avant de conclure avec humour : « le timbre est avant tout une passion qui se partage toute l’année en club. Après tout, ne sommes-nous pas, quelque part… un club d’échangistes (philatéliques) ?! »

L’association Philatélique Avignonnaise
71ème Fête du Timbre
Ancienne Caserne des Pompiers
Rue Carreterie, Avignon

Samedi 8 octobre de 9h à 18h
Dimanche 9 octobre 9h-17h30 

© BàC

Jean-Michel Pommier
Trésorier de la PHILAV
Boutique PomPomPhil
3 rue Paul Manivet – Avignon