©

Depuis le mois de septembre, le chorégraphe Alexandre Lesouëf, directeur d’une section hip-hop au Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Avignon, dispense ses cours à une vingtaine d’élèves au Théâtre de l’Oulle. Portrait de ce chorégraphe autodidacte …

Tous les jeudis, le Théatre de L’Oulle  devient plateau de danse, son directeur Laurent Rochut a noué un partenariat avec le Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Avignon depuis le début de l’année scolaire. L’initiative de cet échange revient à Emmanuel Sérafini qui a lancé « Les mercredis sous la Lune », un rendez-vous mensuel autour de la danse contemporaine. L’ancien directeur des Hivernales et désormais programmateur danse au théâtre de la Place Crillon, a emmené avec lui le chorégraphe et danseur Alexandre Lesouëf, professeur d’une section danse Hip-Hop au sein du Conservatoire. Cette collaboration s’avère fructueuse pour les trois hommes : Alexandre a dernièrement créé « Ø Ensemble Vide » en résidence au théâtre. Le spectacle, présenté dans le cadre de Fest’Hiver a fait salle comble le mois dernier. « C’est très prometteur pour l’avenir de la pièce et surtout c’est une grande chance d’avoir un lieu qui vous fait confiance» précise le chorégraphe. Reconnu pour ses qualités de pédagogue, Alexandre a été à l’origine de la section danse hip-hop au conservatoire en 2014 et du Diplôme d’Étude Chorégraphique catégorie hip-hop, reconnu par le ministère de la Culture. « Au départ je n’avais que deux élèves« , ils sont à présent vingt à venir s’enrichir de son enseignement. « Je danse depuis 16 ans, je n’ai pas fait d’école particulière, j’ai découvert le hip-hop un soir en assistant à un concert, ça m’a interpellé et je n’ai plus quitté la danse». Depuis il a fondé sa compagnie et a été lauréat du concours national Corps et Graphie, à Millau en 2013.

SES ÉLÈVES PRÉSENTS AUX JOURNÉES PORTES OUVERTES DU CONSERVATOIRE

Dans le cadre de leur formation pluridisciplinaire, certains élèves ont fait le choix de profiter de l’enseignement d’Alexandre Lesouëf qui s’avère un fin pédagogue : « J’ai toujours voulu transmettre mes connaissances, à présent c’est un travail qui me prend une grande partie de mon temps ». Ses élèves seront présents aux journées portes ouvertes du conservatoire qui auront lieu à l’Opéra du Grand Avignon samedi 11 et dimanche 12 février. « Il n’y aura pas de spectacle spécifique au hip-hop, chaque professeur donne à voir un petit morceau du travail effectué durant le premier semestre aux familles”. Cet islois de 32 ans a beaucoup à enseigner à la jeunesse, il a travaillé dans de nombreux laboratoires de recherche pour la transmission et l’écriture de la danse Hip Hop, notamment celui du Centre Chorégraphique National de la La Rochelle en 2010, dirigé par Kader Attou. Développer son art dans la Cité des Papes n’est pourtant pas aussi simple qu’il l’aurait souhaité : « Il est difficile de créer des liens et des réseaux avec tous les acteurs, les projets demandent beaucoup de temps et même si on a le festival l’été, cela n’aide pas forcément le reste de l’année”. Le festival lui tend tout de même les bras et sa nouvelle pièce y aura une place de choix, Boîte à Culture ne manquera de vous tenir informés de son actualité. Pour l’heure, Alexandre Lesouëf souhaite se concentrer sur « Le moment et les élèves”.

“À la découverte de la danse” Samedi 11 février à 20h30 et dimanche 12 février à 17h spectacle des élèves du Conservatoire

Rencontre avec Alexandre Lesouëf et ses élèves au Théâtre de l’Oulle
Réalisation & montage : Olivier Tresson