©DR

L’association avignonnaise “L’Antre Lieux” a mené un projet poétique autour du thème des frontières. La parole des habitants des quartiers Champfleury, Grange d’Orel et Monclar à été recueillie par des poètes qui en ont fait un livre. Première phase d’une action qui se terminera par un spectacle déambulatoire joué cet été durant le Festival OFF d’Avignon.  

Au mois de juillet, l’association avignonnaise “L’Antre Lieux” qui anime des ateliers poétiques dans les quartiers de la ville, participait à la manifestation “Embarquement immédiat”. Initiée par le Camt’Arts, un camion-atelier itinérant, l’événement proposait des actions culturelles aux habitants. L’occasion pour “L’Antre Lieux” et sa créatrice Anne Vuagnoux, vidéaste et journaliste, d’y dessiner son propre projet, baptisé “Le dire dans la cité”. Le thème sur lequel travaille Anne avec son association part du postulat des frontières : “Il y a celles qui se voient, comme les remparts de la ville, mais aussi celles que les gens s’imposent, qui sont plus pernicieuses et difficiles à faire tomber”. Pour mener à bien ce projet, elle collabore avec trois poètesses marseillaises : Sarah Kéryna, Frédérique Guétat Liviani et Liliane Giraudon. Ensemble, elles sont allées rencontrer des habitants au cours d’une résidence de deux semaines dans la Cité des Papes. Ces quelques jours leur ont servi à écouter, discuter avec les riverains et noter leurs paroles : “C’était très sympathique, Frédérique et moi étions assises à une table, à tour de rôle, une chaise en face de nous, pour inviter les gens à nous rejoindre, et nous avons fait de belles rencontres. Il a ensuite fallu rester au plus près de ce qu’ils nous avaient confié. C’était souvent très émouvant, parfois drôle, c’est une belle expérience” explique Sarah.  Le projet “Le dire dans la cité” prenait alors la forme d’un livre, grâce notamment à la participation des centres sociaux, de la Formation Méditerranée et le soutien du fond de dotation InPACT (initiative pour le partage culturel).

Du livre à la déambulation

Le recueil intitulé “La porte rouge”, édité chez Fidel Anthelme X et préfacé par le poète Julien Blaine, a été présenté à la médiathèque Ceccano d’Avignon le 8 février : “Quelques jeunes sont venus lire des poésies et quelques autres étaient là pour les écouter. C’était un premier pas pour faire tomber les frontières” souligne Anne Vuagnoux. Place désormais au dernier acte : une déambulation poétique qui partirait des quartiers pour arriver au centre d’Avignon en plein festival Off 2017. “Le travail est en cours, nous ne savons pas encore exactement quelle forme finale cela prendra, mais à priori la danse fera le lien entre l’écrit et le corps ” précise la créatrice de “L’Antre Lieux”. La chorégraphe qui va se joindre au projet n’est pas une inconnue, Barbara Sarreau a dansé dans le Ballet d’Angelin Preljocaj et a fait partie de la compagnie de Maguy Marin. Les Avignonnais participeront donc au mois de juillet, à une véritable aventure artistique dont ils seront les principaux acteurs et qu’ils présenteront devant le large public du Festival Off d’Avignon.