Inauguration de la rue Bonneterie et Parvis sud des Halles ©BàC

L’inauguration de la rue Bonneterie et du parvis sud des Halles s’est déroulée ce samedi 12 mai. Après la rénovation du quartier Saint Didier/ Trois faucons l’année dernière, c’est le deuxième gros chantier du centre-ville d’Avignon. En tout 6200 m2 de superficie ont été repensés. La deuxième phase d’aménagements sera livrée en décembre 2018. Des clowns, des fleurs, de la musique et un discours de Cécile Helle, maire d’Avignon accompagnaient l’ouverture de cette première tranche.

La météo capricieuse de ce mois de mai avait fait une pause ce samedi 12. L’inauguration de la première phase des travaux du  quartier populaire Bonneterie/Les Halles s’est donc déroulée sous le soleil et dans la convivialité. C’est à l’angle des rues Bonneterie et des Lices que le ruban a été coupé par Cécile Helle, le maire d’Avignon entourée d’élus, des commerçants et de leurs représentants, mais aussi du conseil municipal des enfants. Le cortège est ensuite remonté en direction des Halles. Sur le chemin, des clowns, de la musique, beaucoup de fleurs, une dégustation de bières artisanales organisée par le bar l’Explo et offerte par la ville, mais aussi en fin de parcours quelques commerçants isolés venus manifester leur mécontentement.
« Avec mon équipe municipale nous essayons de réinventer et de révéler Avignon à nous tous, pour que nous soyons à nouveau fiers d’être habitants et acteurs de cette ville, qui est une ville d’exception ! » a déclaré Cécile Helle en début de discours, sur un parvis sud des Halles flambant neuf, désormais piéton et fleuri.

Car en effet, exit le carrefour routier, les devantures de commerces fermées, les façades d’immeubles noircies, les containers sur roulettes malodorants, le quartier des Halles change de visage.
« La transfiguration de ce quartier est saisissante se réjouit Cécile Helle. C’est pour effacer tous ces stigmates et parce qu’il n’y a pas de fatalité à avoir des quartier oubliés, délaissés pendant des années, que nous avons souhaité faire de cette intervention sur le quartier des Halles, notre deuxième grand chantier pour le centre ville et nous y avons mis les moyens »

Réintroduire du beau

À travers cette réhabilitation, la ville a voulu ramener de la qualité de vie et faire de ce quartier un endroit de partage et de rencontres, où il fait bon vivre. « Réintroduire du beau, c’est quelque chose auquel je tiens beaucoup, y compris dans nos espaces publics, dans nos espaces de vie quotidienne. Dans le centre ville, à mes yeux, tous les quartiers se valent et tous sont sources d’émotions quand on prend la peine de les regarder et d’y cheminer ».
Les rues et places se sont donc parées d’éléments architecturaux choisis avec soin tels que la pierre calcaire de Hauteville, ou des Baronnies, du mobilier urbain, bancs et fauteuils. Et pour sublimer tout ceci, le quartier s’est enrichi de nombreux éléments de nature : arbres, jasmins, chèvrefeuilles ou rosiers grimpants ont été replantés et font partie d’un programme de végétalisation participative.

Plus d’attractivité

Le quartier des Halles, un quartier où l’on se sent bien et où l’on aime flâner et se balader. Avec l’espoir que les habitants d’Avignon et les touristes puissent « cheminer » de rue en rue. Et afin de renforcer l’attractivité du territoire, la Ville propose une traversée de la Cité des Papes à partir de la poterne de la Pyramide, située en face de la route de Montfavet, pour arriver jusqu’aux places de l’Horloge et du Palais des Papes en passant par le cœur piétonnier, via les rues des Teinturiers, et de la Bonneterie, et le parvis sud des Halles Gourmandes, «un élément attractif fort ». Un cheminement doux qui pourra se faire à pied, à vélo, en trottinette… “Nous souhaitons éliminer le trafic de transit et redonner sa juste place à la voiture, pour un cadre et une qualité de vie améliorés dans un quartier apaisé”.

Enfin, le maire d’Avignon a souhaité remercier les riverains, les commerçants, et tous les acteurs de ce quartier Bonneterie/Les Halles, pour leur patience, même si les délais de livraison de la première tranche ont été respectés « parce que transformer une ville ça passe nécessairement par des moments de chantier et de travaux ». La deuxième phase de travaux sera livrée en décembre 2018.

Trois gros chantiers pour réinventer Avignon-centre

Cécile Helle l’a rappelé lors de son discours ce samedi 12 mai : « Il n’y a pas de grands ou petits chantiers pour Avignon », pourtant ces travaux du quartier Bonneterie/Les Halles (6200 m2 de superficie totale), qui sont en train de s’achever, ont couté 3,2 millions d’euros. Ce réaménagement fait partie des trois chantiers importants du centre, que la ville s’était engagée à réaliser. Après l’inauguration du quartier Saint Didier/Trois Faucons, quasiment un an jour pour jour, reste à présent la livraison de la commande Carreterie /Carnot, prévue pour 2019-2020.
D’autres travaux sont venus se greffer à ces grandes manœuvres ambitieuses tels que les aménagements de la rue Violette, de la place des Études, du Portail Magnanen (dans le cadre du budget participatif), et de la rue Banasterie (cour des Doms) autour de la prison.

Inauguration de la rue Bonneterie et Parvis Sud des Halles ©Céline Zug et BàC