Piletta ReMix, Le Collectif Wow ! parmi la programmation du Off au Théâtre des Doms ©DR

Pour le festival Off, le Théâtre des Doms sera la vitrine de l’art et des esthétiques de la scène de Wallonie et de Bruxelles. Alain Cofino Gomez et son équipe ont dû faire un choix parmi les 150 candidatures reçues cette année. Au programme 10 spectacles, des rencontres, des débats, des lectures et le travail d’une illustratrice à découvrir du 6 au 26 juillet. 

C’est la 16ème sélection au Théâtre des Doms dans le cadre du Festival Off, mais seulement la deuxième pour Alain Cofino Gomez. Lors de la présentation publique de la programmation 2017, le directeur a voulu, « pour nous mettre dans l’ambiance »une présentation sous forme de journée type. Une journée chargée qui commence dès 10h30 et où théâtre, cirque, musique, danse … s’enchaînent du 6 au 26 juillet dans différents lieux, la scène des Doms n’étant pas adaptée à tous types de spectacles : « Comme on représente la partie belge francophone de la Belgique, il y a des endroits où les compagnies sont mieux reçues qu’au théâtre des Doms, où l’on a une petite scène (…) du coup, on crée des coopérations, des échanges amicaux». C’est donc pour favoriser un confort, plus grand et plus adapté aux différentes disciplines des compagnies présentes, que le Théâtre des Doms multiplie les partenariats avec notamment L’Occitanie fait son cirque sur l’île Piotl’Ajmi, Le CDC – Les hivernales ou encore Villeneuve en scène, nouvel arrivé cet année parmi les partenaires, pour les arts de la rue, les arts itinérants. En tout onze « œuvres spectaculaires » qui figurent parmi cette édition appelée «Hors série» : « On voulait parler de ce moment exceptionnel qui est celui du festival mais parfois celui du quotidien du spectacle. Quand on va voir une pièce de théâtre, on sort le soir, on est hors de sa propre série, c’est toucher à ce que les arts de la scène ont de particulier, d’exceptionnel !»

Le thème 2017 : le réel

Une fois de plus, les spectacles sélectionnés, parmi les 150 candidatures reçues pour ce Off, reflètent le dynamisme, la diversité et la singularité des artistes de la scène Wallonie-Bruxelles. Le fil rouge choisi cette année 2017, c’est le réel.
«Ce sont des spectacles qui s’inspirent de la réalité, du documentaire, qui questionnent parfois de façon autobiographique, intime ou familiale …, et qui vont vers le réel, pour le questionner. Des spectacles qui amènent cette matière et la travaillent avec les acteurs, cela en fait une création dont la terre glaise est le réel ».

L’arrivée d’un nouveau mode de perception

Pour cette édition 2017, Les Doms accueillent un invité hors du commun : le casque audio qui sera présent dans deux des spectacles sélectionnés : Piletta ReMix et Is there life on Mars ? Cet équipement est de plus en plus utilisé partout dans le monde pour appréhender le spectacle de manière plus immersive  : « Les acteurs enfilent un casque pour recevoir le texte et nous le retransmettent, les spectateurs enfilent eux aussi un casque et ce pour assister et comprendre ce qu’il se passe sur la scène, comme une dramatique radio par exemple ». Ce nouveau mode d’écoute du spectacle en plein développement sera d’ailleurs le thème* de l’une des nombreuses rencontres qui se dérouleront «Aux quatre coins du jardin» en marge de la programmation du Off. De nombreuses activités sont proposées tels que des débats et des lectures ouvertes au curieux et amoureux de spectacle vivant. “On essaie que ce qu’il se passe sur la scène, sur les scènes, ait une répercussion (…) au jardin du théâtre” conclut enthousiaste Alain Cofino Gomez. Enfin, l’art visuel sera aussi présent aux Doms avec Dominique Goblet, l’illustratrice, auteure de BD résidente des lieux aura pour mission de croquer les coulisses effervescentes des Doms jusqu’au 9 juillet pour en faire une fresque qui restera visible jusqu’à la fin du festival.

Les Doms Festival Off
du 6 au 26 juillet 2017 (relâches les 12 et 19)
1 Bis rue Escalier Saint-Anne
Tél : +33 (0)4 90 14 07 99 
Le programme complet : ICI

*L’insoutenable légèreté du théâtre vendredi 21 juillet à 18h

©DR

Alain Cofino Gomez, Directeur du Théâtre des Doms

interrogé au micro de BàC