Les stagiaires boliviens vont se mettre aux fourneaux avec leur binôme français ©Céline Zug

Frédéric et Marianyela Clota sont à l’initiative de “La Gourmandise”, un festival de gastronomie française qui s’est déroulé au mois de mars en Bolivie. Le couple franco-bolivien a lancé cette manifestation pour créer des échanges entre les deux pays, et cette première édition a aussi été l’occasion pour les quatre lauréats boliviens de recevoir une bourse et d’intégrer les cuisines des grandes maisons françaises durant trois mois. Ils ont été reçus ce vendredi 1er juin à la Maison Christian Etienne avant de rejoindre leurs restaurants respectifs.

“La Gourmandise, El festival de la Gastronomia Francesa”  a été lancé par un couple autant amoureux l’un de l’autre que de leurs pays respectifs. Frédéric et Marianyela Clota se sont rencontrés à Santa-Cruz. Après quelques allers-retour, ils ont choisi de vivre en France. Fils d’hôtelier, Frédéric a fait fructifier l’affaire familiale, l’enrichissant de sa passion des langues tout en mettant à profit son diplôme de “Management Hôtellerie” obtenu à l’École Hôtelière d’Avignon, “Ville de coeur et de résidence“. Ce festival novateur ne se contente pas de promouvoir la gastronomie française, il est aussi un moyen de créer du lien entre deux pays qui se connaissent peu.

Quatre chefs ont participé à ce premier coup d’essai

Pour que la réussite soit complète, quatre chefs français, bardés de distinctions honorifiques, ont fait le déplacement en Bolivie pour dispenser des formations aux futurs professionnels, mais aussi aux amateurs. Bruno d’Angelis, ex-chef étoilé de l’Hôtel d’Europe, Jean-François Bury, champion du monde Traiteur en 2015, Yazid Ichemrahen, champion du monde 2014 de dessert glacé et Olivier Magne, boulanger installé à Paris, devenu Meilleur Ouvrier de France en 2015. Cette belle équipe a aussi profité de la diversité et de la culture gastronomique bolivienne qui a beaucoup à apporter. À l’issue de ces trois jours de festival, quatre étudiants ont été sélectionnés et ont bénéficié d’une bourse pour venir parfaire leur pratique auprès des chefs étoilés français.

Les lauréats boliviens vont se mettre aux fourneaux

“La Gourmandise”, le Festival de la Gastronomie Française a respecté la parité des lauréats, puisque deux femmes et deux hommes ont été récompensés. Il y a Olga Lidia Fiallos Vasquez, originaire de Cochabamba (capitale gastronomique de la Bolivie) qui s’est installée au domaine de Manville au Baux de Provence, aux côtés du chef Matthieu Dupuis Baumal. Maria-Elisa Pennarieta Lazcano, véritable amoureuse de la France partira pourtant pour la Grèce rejoindre Yazid Ichemrahen à Mykonos. Joël Fernando Lopez, le plus discret des quatre lauréats n’en est pas moins enthousiaste de mettre la main à la pâte avec le chef Florent Pietravalle de La Mirande. Quant à Pablo Elias Cassab Figeroa, il connaissait déjà tout du restaurant Christian Etienne via internet, et ce passionné de vin accompagnera Guilhem Sevin, le chef de la Maison Étienne. À l’unanimité, ils ont confié leur bonheur “d’être dans le pays qui représente la gastronomie dans le monde entier“, un verre de vin blanc à la main et des étoiles pleins les yeux.