Les Avignonnais bien présents dans le parcours de l’Art ©Céline Zug

Ce samedi 14 octobre, “La Nocturne” du Parcours de l’Art était placée sous le signe des performances sonore, visuelle, et dansée. Dans l’Église des Célestins, le danseur-chorégraphe Abdou N’gom a donné vie aux différentes œuvres dont celle de l’Avignonnais reREC, sur fond musical du solo “Edinburgh of the Seven Seas”, l’autre artiste avignonnais de la soirée.

Un public nombreux s’est déplacé ce samedi 14 octobre pour “La Nocturne” du Parcours de l’Art à l’Église des Célestins. Les spectateurs étaient invités à découvrir les œuvres de cette édition 2017 avec un autre regard que celui d’un simple visiteur. Un concert de musique classique a donné le ton en début de soirée, puis une visite insolite commentée par un guide conférencier a fait place à une impro de guitare électrique. Le solo avignonnais “Edinburgh of the Seven Seas” a performé au sein de l’oeuvre de reREC, un autre artiste du cru, le seul avignonnais a exposer dans le Parcours de L’Art. C’est la deuxième participation pour ce graphiste de métier qui a fait une école d’art à Liège et a réalisé “Bibois”, une installation protéiforme version land art. “J’ai une sensibilité particulière pour les installations, à chaque fois qu’elles sont exposées c’est dans une forme différente. L’idée n’est pas de créer un effet, mais d’interroger” explique reREC.
Ensuite, le chorégraphe-danseur Abdou N’gom, de la compagnie Stylistik a profité de cette performance sonore pour évoluer avec délicatesse autour et à l’intérieur des œuvres exposées. Un “impromptu chorégraphique” d’une trentaine de minutes qui a permis, comme le souhaitait l’organisation du Parcours de l’Art “un pas de côté afin que se déploient les imaginaires à la croisée des univers…”.
Le Parcours de l’art se déroule dans la cité des Papes jusqu’au 22 octobre.