Cécile Helle et Avignon Festival & Compagnie ©Céline Zug

Exit le slogan « Le plus grand théâtre de monde » jugé trop réducteur par la nouvelle présidence du Off d’Avignon. Désormais c’est le terme d’extraordinaire vivier de culture et de création artistique qui est le plus adapté pour définir le Festival Off, qui se déroule cette année du 6 au 29 juillet. Depuis l’arrivée de Pierre Beffeyte à la tête de Avignon Festival & Compagnie, le Off confirme sa volonté de se professionnaliser et sa démarche solidaire.

Chaque année, plus de 1000 structures de production présentent plus de 1400 spectacles par jour au mois de juillet. Cette année, record battu, se sont 1538 spectacles qui seront joués pendant le mois de juillet, du 6 au 29. Difficile de se faire une place dans cette jungle avignonnaise. Pour le président d’AF&C, il n’est plus concevable que les compagnies qui participent au Off ne se rémunèrent pas ou pire encore y “laissent des plumes”. Le fond de soutien à la professionnalisation mis en place récemment, a été créé pour venir en aide à toutes ces compagnies et artistes en difficulté. Basé sur la solidarité, ce projet collectif s’inscrit dans une démarche qui vise à accompagner les compagnies et plus largement le secteur du spectacle vivant vers une professionnalisation du festival.
En 2017, ce sont 80 projets lauréats et 201 artistes qui ont été soutenus à hauteur de 50 € par jour et par artiste au plateau, grâce à ce dispositif financé par des organismes professionnels, la vente des cartes d’accréditation pro et les frais de gestion billetterie en ligne.

La Fondation AF&C

Et pour lutter contre « la précarité visible et la trop grande fragilité des artistes », en plus du Fond de Soutien, une Fondation Avignon Festival & Compagnie a été créée sous l’égide de la Fondation FACE. Cet organisme lutte au quotidien contre toutes les formes d’exclusion en menant de nombreuses actions en entreprise, dans l’éducation, mais aussi dans la culture. À travers cette collaboration, AF&C souhaite poursuivre sa réflexion sur les conditions de travail des artistes dans le Off. Et grâce aux dons du public, mais aussi aux différentes entreprises mécènes, l’accompagnement des professionnels du spectacle vivant sera renforcé. Une table ronde est organisée le 13 juillet prochain au Village professionnel du Off pour en savoir plus.

Le développement du public du Off

Soucieux du rayonnement du Off à travers le pays, AF&C a effectué, avec l’aide de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, une grande enquête socio-démographique pour mieux connaître les publics du festival.
Une analyse qui fait ressortir notamment l’attrait des femmes pour le spectacle vivant puisque ce sont elles qui fréquentent à 64,50% le Off d’Avignon, et d’autre part que la répartition géographique des festivaliers est composée à plus de 30% d’un public local, venu de la région Provence Alpes Côte d’Azur. Une enquête menée sur plus de 3000 spectateurs qui permet donc de faire un état des lieux précis du public du festival Off et de cibler de nouveaux spectateurs potentiels, tels que les 12-25 ans et les familles, à travers une grande campagne de communication. L’an dernier, 5 000 cartes d’abonnement supplémentaires ont été délivrées.

Le Off à l’international

Avec plus de 30 nationalités accueillies chaque année pendant le Off, AF&C a décidé de développer les échanges culturels afin de tisser des liens avec des festivals étrangers. Des partenariats sont mis en place dès cette année avec Milan (Italie), Buenos aires (Argentine) ou encore Wroclaw en Pologne.

Un festival durable

Limitation du format et mutualisation des impressions d’affiches et de flyers, règlementation de l’affichage, mise en place de moyens de transports collectifs, et d’un marché des producteurs et artisans locaux, les actions sont nombreuses en faveur d’un festival responsable. Depuis 2015, date de la signature d’une charte Éco Festival « les choses vont très vite » se félicite Pierre Beffeyte. En 2018, Avignon Festival & Compagnies rejoint le COFEES, le collectif des festival éco-responsables et solidaires de PACA.

“Le mois de juillet est un mois particulier pour Avignon, c’est le moment où la ville entre en festival” a livré Cécile Helle, le maire d’Avignon lors de la conférence de presse. Aussi cette année, la ville consolide son partenariat avec Avignon Festival & Compagnie, avec d’une part une implication plus importante dans la gouvernance du Off et d’autre part une convention financière renforcée. « Avignon et AF&C ont des actions et des objectifs partagés » a souligné le maire d’Avignon, qui se réjouit de cette “construction collaborative”.

Le mot de la fin est revenu à Pierre Beffeyte, le président de AF&C, qui a tenu a rappeler que devant toutes les difficultés liées aux métiers du spectacle vivant, il est important de rester uni et solidaire : « Les artistes sont au cœur du Festival Off d’Avignon, si nous l’oublions nous mettons le festival en danger !».

Festival Off d’Avignon 
1000 spectacles, mille émotions
du 6 au 29 juillet 2018