Julia Hülsmann Trio en concert le 31 mars ©DR

Une quinzaine de concerts, des formations pour musiciens en devenir ou confirmés, des conférences, des rencontres, des actions en direction du jeune public, des nouveautés et des surprises, le programme de l’AJMI pour cette saison hiver 2017 est fourni, varié et convivial. Une volonté pour l’équipe ultra motivée de ce lieu de vie avignonnais, où les murs ont des oreilles.

Concert, Jazz Story, Afterwork, AJMI Môme, Jam Session, Master Class, expo … les rendez-vous de L’AJMI s’enchaînent et ne laissent aucun répit aux passionnés de musique de tous âges. Un programme qui s’enrichit chaque année davantage grâce au label SMAC (Scène de Musiques Actuelles). «Une aide précieuse et même vitale » selon Pierre Villeret, qui n’a pas manqué de rappeler en préambule de la conférence de présentation de la saison hiver 2017, l’importance de ce soutien, qui permet entre autre, d’accueillir les musiciens dans des “conditions exceptionnelles”. Émilie, Camille, Delphine, et Pierre, ils n’étaient donc pas trop de quatre pour présenter cette nouvelle saison riche en événements. Une programmation qui met en avant une volonté de partage d’expérience : « Cela pourrait presque résumer toute notre activité !” nous livre le directeur de l’AJMI. “Tous nos rendez-vous sont autant de moments de partage d’expérience à la fois entre des musiciens en début de carrière ou confirmés, avec le public. C’est quelque chose qui nous tient à cœur ».

C’est également le cas avec les Afterwork Expérience Sonore, où ici, les œuvres musicales dialoguent avec celles de la Collection Lambert : « Cela permet à notre public d’aller sur un terrain plus contemporain qui sort un peu du champ de ce que nous pouvons présenter habituellement à l’AJMI. Quant au public de la Collection Lambert, même si il est habitué à des installations sonores, il n’est pas forcement familier avec la musique, le jazz et la musique improvisée». Ces partenariats, que tisse ce haut lieu du jazz avec d’autres acteurs culturels, sont de plus en plus nombreux et ouvrent eux aussi la voie au mélange des disciplines artistiques, une autre volonté de l’AJMI. «Avec les expositions notamment, nos murs sont aussi un terrain d’expression, plastique pour le coup, qui ne peut qu’entrer en résonance avec les projets et avec ce qui se passe sur scène. Ce lien est essentiel et c’est vraiment ce que nous allons creuser dans les années à venir.»

Pour nous conduire jusqu’au traditionnel Jazz Day, le 30 avril prochain, l’AJMI dégaine les rendez-vous à une cadence effrénée, avec au moins un concert par semaine. Sans compter les actions hors les murs et en direction des scolaires, ou encore les fameuses Jazz Story. Jean-Paul Ricard, l’intarissable président de l’AJMI partage ses anecdotes sur l’histoire des labels phares du jazz et égrène sa magnifique collection personnelle de vinyles, aidé par l’ingénieur son Bruno Levée aux platines.

Tous ces rendez-vous variés et conviviaux sont plus fréquents d’année en année : « À chaque fois, ce sont de nouvelles activités qui se nourrissent les unes les autres et donc forcement qui se multiplient, c’est très enthousiasmant» nous livre euphorique Pierre Villeret.
L’occasion de rappeler, si il en était encore besoin, qu’à l’AJMI il se passe toujours quelques chose : «C’est vraiment un lieu de vie, un lieu de rencontre. Une salle de concerts ne peut pas être autre chose que ça. C’est un élément qui est essentiel (…) souvent, le public n’a pas conscience à quel point il fait partie du projet. Oui, un lieu de vie définitivement et de plus en plus ! » conclut « le chanceux » Pierre Villeret.


AJMI – La Manutention

4, rue escalier Saint-Anne, Avignon
Tél : 04 90 860 861
Toute la programmation : ICI

Pierre Villeret, directeur de l'AJMI interrogé au micro de BàC