© DR

En ce mois de septembre, on ne sait plus où donner de la tête ! Les structures culturelles vauclusiennes font leur rentrée et leurs besaces sont remplies d’événements très variés, de quoi satisfaire tous les publics et rompre la monotonie des soirées d’automne.
L’Auditorium du Thor Jean Moulin géré par Arts Vivants en Vaucluse ne déroge pas à la règle et répond présent, comme ses petits camarades. L’association désormais présidée par Claude Haut, Sénateur de Vaucluse et ex Président du Conseil Départemental, vient de livrer sa programmation.

« 43 spectacles, 71 représentations et 2 lieux de diffusion : l’Auditorium Jean Moulin bien sûr et désormais le Centre départemental de Rasteau, qui lui fait la part belle aux créations vauclusiennes» affiche fièrement Lyliane Dos Santos, lors de la conférence de presse de présentation.

La directrice insiste également sur la programmation scolaire et jeune public : « il est important de mettre à l’honneur le droit à la culture de l’enfant ». 18 spectacles seront ainsi dédiés aux plus petits.

Autre axe important pour Arts Vivants en Vaucluse, le soutien à la création. Le lieu recevra en résidence l’Exil Théâtre et la Compagnie du I entre autres.
Michael Kelemenis est l’artiste chorégraphe associé. Sa « revisitation » chorégraphique et musicale du conte de Charles Perrault « La Barbe bleue », est menée en co réalisation avec La Garance, Scène Nationale de Cavaillon.

Pour cette programmation 2016-2017, il y a eu une vraie volonté de programmer de la musique, et notamment de la musique du Monde. Idir le « John Lennon Kabyle » se produira sur le plateau de l’Auditorium le samedi 3 décembre prochain. Mais que les amateurs de chanson française, de pop, se rassurent, Arts vivants en Vaucluse leur a réservé quelques belles surprises. Le rayon jazz est aussi doté de beaux moments avec pour commencer l’ONJI et le second volet du projet “Europa Berlin” imaginé par Olivier Benoit, une soirée proposée en partenariat avec l’Ajmi. Biréli Lagrène, Didier Lockwood, Jean-Marie Machado …seront aussi de la fête
Autre grand rendez-vous musical, avec le groupe de jazz funk français « Electro Deluxe ». James Copley et sa joyeuse équipe poseront leur groove unique le vendredi 13 janvier 2017 sur scène, pour une soirée forcément de luxe et festive !
Côté théâtre, Denis Lavant (Molière 2015 du Seul en scène) viendra « Faire danser les alligators sur la flûte de Pan », un spectacle que le comédien a présenté lors du Festival Off 2014 chez son ami Gérard Gélas au Théâtre du Chêne Noir.

« On m’a beaucoup reproché de ne pas programmer de l’humour » nous confie Lyliane Dos Santos « mais pour Christophe Alévèque, j’ai fait une entorse à ma propre faiblesse, car nous avons été sensibles au caractère social de cette pièce. » Tout le bénéfice de son one man show « Le tour de la dette en 80 minutes » sera reversé au Secours Populaire Français.

La saison dernière 25 648 spectateurs ont fréquenté l’Auditorium Jean Moulin du Thor. « On espère faire autant cette année, malgré un contexte particulier et des mesures de sécurité renforcées. La réalité nous rattrape et c’est dommage ! J’espère que le public continuera à répondre présent à nos rendez-vous ».

Et comme la distance peut être une vraie difficulté et un empêchement à la culture notamment pour tous les jeunes qui ne sont pas véhiculés, l’association Arts Vivants en Vaucluse est en train de mettre en place un service de covoiturage, via Bla Bla Car.
La programmation en détail : ICI

Lyliane Dos Santos, Directrice d'Arts Vivants en Vaucluse au micro de BàC